AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Partagez|

Une tite séance torture... histoire de passer le temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Azeem
avatar
Sage Maure
Messages : 232
Date d'inscription : 26/06/2009

Feuille de personnage
Age: 40 ans
Niveau RP:
1/1  (1/1)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Une tite séance torture... histoire de passer le temps Mar 21 Jan - 19:06

Tout se passa très vite. A peine Azeem eut le temps de taper gentiment l'épaule de Carl et de chasser l'idée que Robin avait franchit un palier important sur l'échelle de la raison qu'un petit groupe de gardes se précipitèrent sur eux. Après avoir rater de peu le visage de Duncan ("quel idée aussi de tirer dans son état et en plus dans des geôles!") Robin dégaina une dague qu'il planta aussitôt dans le corps du premier garde à leur faire face.Carl en fit de même. Azeem, lui, n'était pas encore immergé dans l'action et le présent. Il fixait le sourire torve de Duncan et ses yeux de rats qui transpiraient la panique. Il voulait le faire se ruer sur lui et le faire souffrir autant qu'il a fait souffrir ses compagnons, ses amis, sa famille. Il pourrait même lui ôter la vie. Cela serait facile, l'homme n'avait déjà pas d'âme... Son regard glissa sur le corps suspendu et presque inerte de Louis.C'était à cause de lui que John Gamwell avait puni, humilié Ariane sur la place publique de son village. C'était lui qui avait eu l'idée de copier une fausse lettre d'invitation au banquet de Gamwell pour le voler lui ainsi que ces nobles amis et lui faire comprendre que la vengeance des hors-la-loi pour la destruction de leur camps, pour leurs nombreux blessés et morts, pour les avoir trahi tout simplement, allait être forte et imminente. La vengeance. Décidément tout leur univers tournait autour d'elle. Mais en même temps que restait-il à un homme lorsqu'on l'a dépouillé de tout? Que lui reste-t-il à part sa dignité et sa soif de vengeance?

Azeem d'un bref coup de sabre tua un premier garde, puis un second. La première vague de soldat était à terre. Le Maure profita de ce bref moment de répis pour entrer dans la cellule d'Allan que Carl venait d'ouvrir. Il l'aida à marcher. Le pickpocket livide, pieds et torse nu, oignets et chevilles liés, avança prudement. Une fois tout deux sortis, Azeem confia Allan à Carl.


- Trouve une clef ou une grosse pince, ou même n'importe quel outil chauffé à blanc, ça fera l'affaire. Libère d'abord ses jambes, il en aura le plus besoin, le temps presse, il ne faut pas s'éterniser ici !

Comme pour confirmer son exclamation d'autres garde apparurent. En quelques coups de lames les trois amis s'en débarassèrent. En un instant, les soldats n'existaient plus, gisant sur le sol. D'habitude les hors-la-loi essayaient de ne pas tuer, mais là un trop plein général se faisait ressentir.

Azeem entra dans la cellule de Louis. Robin pointait la gorge de Duncan de son épée.

- Duncan les clefs !

Le bourreau décrocha le trousseau de sa ceinture et le lança dans la main tendue du hors-la-loi qui s'empressa aussitôt de libérer Louis. Il ne pu s'empêcher de fléchir sous le poids du corps de l'homme lorsque celui-ci tomba comme une masse. Il passa son bras par dessus ses propres épaules et lui tena fermement la main pour ne pas qu'il glisse. Une fois dans le couloir, il le fit s'asseoir parterre délicatement et retourna à côté de Robin. Il posa une main sur son épaule. Tout comme Robin, Azeem souhaitait faire souffrir Duncan autant que lui avait fait souffrir (puis regardé se faire tuer) Cyrielle, Serena (son coeur se contracta en pensant à elles) et d'autres pauvres bougres, Duncan méritait cent fois de mourir, mais...

- Allez laisse... Il en vaut la peine, mais pas comme ça, et pas maintenant. Crois-moi je veux aussi venger les nôtres et soulager la terre de ce salaud, mais on ne peut tous s'en prendre à lui. Pas dans ces geôles, à quatre contre un...

- Ouais laissez m'en un bout aussi hein !, cria la voix d'Allan quelque part derrière eux.

- ...et puis il est désarmé. Où serait l'honneur !

Azeem abaissa lentement la lame de Robin de sa paume. Des bruits de bottes martelant le sol, des échos d'ordres aboyés et de cliquetis d'armes raisonnèrent dans le couloir.

- Le temps presse, on ne peut tuer les gardes indéfiniment. Déjà qu'avec un estropié et un enchaîné ça ne va pas être facile de sortir d'ici...

- Hé ! C'est gentil de penser à moi, mais je vais bien hein !, s'exclama à nouveau Allan.

- Ah ouais, t'as l'air ! Il faut déjà que tu puisses courir !


Azeem rapporta son attention sur Robin et Duncan.


- Robin, si on se fait prendre, qui va aider l'Angleterre et son peuple qui compte sur nous, sur toi ?

Le prince des voleurs semblait enfin convaincu. Il rengaina son arme et entreprit de faire demi tour. Duncan, toujours acculé au mur de la cellule, ricana. Azeem s'avança vers lui, lui empoigna le col et lui décocha un crochet du droit sous le regard étonné de ses amis.

- Ça ne veut pas dire qu'on ne se reverra pas Duncan ! Ah ! Ça fait du bien !


Il courut hors de la cellule et souleva Louis.

- Allez, on sort de cet enfer !


Dernière édition par Azeem le Mar 20 Jan - 19:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robin des Bois
avatar
Prince des Voleurs
Messages : 973
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 26
Localisation : Lyon

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
5/5  (5/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Une tite séance torture... histoire de passer le temps Dim 26 Jan - 10:29

Des gouttes de sueurs perlaient sur son front, dégoulinant le long de ses tempes jusqu'à venir s’écraser dans l’encolure de sa chemise. Il ne savait plus très bien s’il avait chaud a cause de la fievre ou de la haine qu’il éprouvait en cet instant, les bras tremblant sous l’effort fait pour tenir l'épée en garde.

Il le tenait, juste à sa merci. Il n’avait qu’un seul geste a faire, un seul ! Et cette fois il ne le louperait pas.
Un geste, un seul, pour en finir ! Un geste, un seul, pour venger tout ceux qu’il avait fait souffrir à en mourir… A commencer par sa sœur, ses compagnons. Un geste… un seul geste !
Mais…


- Allez laisse... Il en vaut la peine, mais pas comme ça, et pas maintenant. Crois-moi je veux aussi venger les nôtres et soulager la terre de ce salaud, mais on ne peux tous s'en prendre à lui. Pas dans ces geôles, à quatre contre un...

- ...et puis il est désarmé. Où serait l'honneur !



La voix d’Azeem et d’Allan résonna dans sa tête, le réveillant doucement d’un étrange rêve. Robin se laissa faire, baissant doucement sa lame mais non sans quitter des yeux le Duncan en question, lui lançant, du regard, toute cette haine qui bouillonnait dans son âme.
Il s’avança alors d’un pas juste derrière Azeem, s’approcha un peu plus prés de Duncan, profitant qu’il soit légèrement sonner par la beigne du Maure pour être sûr qu’il l’entende et comprenne bien.


-Tu ne perds rien pour attendre… Je reviendrais. Je reviendrais et je te tuerais de mes mains ! Tu mourras Duncan ! Tu mourras j’en fait le serment !


Il reviendrait, ça oui. Ils se retrouveraient, c’était écrit. Mais cette fois…. Ce serait un combat en toute égalité, loyal, et sans issu. Mais en attendant….
Il lui lança un dernier regard avant de cracher au sol juste au pied du bourreau, et Robin se détourna, rejoignant ses compagnon et passant dans la foulé le bras d’Allan autour de son épaules pour l’aider à avancer plus vite.


-Vite ! Foutons l’camps ! Carl ! Sors nous de là vite fait !

La rage au ventre, les jambes tremblantes, Robin redevenait Robin, avec juste ce désir de sauver ses compagnons, de ramener la paix et la justice sur cette contrée… Mais il le savait, pour cela, il devait d’abord récupérer, et reconstruire ce qui avait été détruit… Avec ses compagnons ! Tout ses compagnons !

-Bon sang ! Mais ils arrivent ! Faut trouver une issus vite !


[HRP Christabelle: Le post a été écrit par Tiloup]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Carl
avatar
Hors-la-loi
Messages : 185
Date d'inscription : 15/04/2008
Age : 27
Localisation : la foret de Sherwood

Feuille de personnage
Age: 19 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Une tite séance torture... histoire de passer le temps Mer 5 Fév - 18:32

Tous se passa très vite, Azeem avait aidé Carl à sortir Allan de sa cellule. Puis lui avait dit de libérer de ses chaînes pour partir au plus vite. Avant cela, Carl du affornter un soldat qui venait de les rejoindre avec deux de ses compères. Ils les mirent rapidement hors d'état de nuire. Puis il se mit à la recherche d'une pince, chose pas tellement difficile à trouver dans les outils du bourreau. Il eut un instant d'hésitation en imaginant ce que pouvait faire Duncan avec ce genre de choses. Il en prit une aux hasards puis défit les liens de son ami. Ils sortirent ensuite Louis, puis ils regardèrent tous avec appréhension Robin, il était prés à trancher la gorge du bourreau. Rien, n'aurait plus plaisir à Carl de voir ce monstre mourir sous ses yeux mais là ils n'avaient pas le temps de jouer à une guerre psychologique comme semblait vouloir le faire Robin.

C'est Azeem et Allan qui réussirent à lui faire recouvrir  la raison. Carl soupira de soulagement. Ils allaient pouvoir se sortir de là. Leur chef s'approcha d'eux en passant le bras D'allan autours de ses épaules. Le jeune eut un moment d'hésitation, Robin allait-il réellement pouvoir aider Allan à avancer plus vite, vu son état de santé ? Il se tut cependant, ne voulant pas une nouvelle fois, s'attirer les foudres de son ami.



-Vite ! Foutons l’camps ! Carl ! Sors nous de là vite fait !

Tient maintenant il voulait qu'il prenne les choses en main. Il secoua la tête puis acquiesça.
Il se posa une question, passeraient-ils par le même chemin qu'à l'aller ou bien passeraient-ils par les passages secrets ? Et ainsi ils sortiraient directement dans l'auberge d'Arianne et elle saurait que son ami était sauf... Non cela pouvait également la mettre en danger et ils devraient traversés à nouveau la ville ce qui serait encore plus difficile avec Allan et Robin.

Le principal pour l'instant était de sortir des geôles. Ils avancèrent alors dans les couloirs en sens inverse de la première fois. Puis comme l'indiqua Robin, ils entendirent des soldats arriver. Carl tira ses deux amis dans un renfoncement, espérant que Azeem et Louis puissent se cacher aussi, et laissa passer la troupe. Il lança un regard vers son chef puis regarda dans le couloir, ils avaient disparut. Il vit Azeem et le prisonnier revenir eux aussi. Et tous reprirent leur marche rapide vers la sortie. Il voyait enfin la porte des cachots. Ils avaient presque réussi à sortir de la gueule du loup.

_________________


"Quand la loi redevient celle de la jungle, c'est un honneur que d'être déclaré hors-la-loi."
Revenir en haut Aller en bas
http://sinbadetcie.skyblog.com
Louis Vifargent
avatar
Maitre d'Arme de Gamwell
Messages : 180
Date d'inscription : 19/05/2008
Age : 26
Localisation : LYON

Feuille de personnage
Age: 26 ans
Niveau RP:
5/5  (5/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Une tite séance torture... histoire de passer le temps Mar 20 Jan - 18:32

Louis s’apprêtait à souffrir. Ce qu’il voyait dans le regard de Stanley ne lui plaisait vraiment pas et il sentait déjà les tiraillements de ses bras devenir douloureux. Il pouvait en supporter bien sûr mais il savait qu’il n’y aurait pas de limites à la barbarie dans cette salle aux pavés humides…

Mais une fois encore il sembla que Dieu soit de son côté. Une flèche fusa dans l’air fixe des cachots et rata de peu le visage de Duncan. Celui-ci se mit à saigner, la flèche ayant tracé un trait sur sa joue. Se reculant d’office dans un recoin, le tortionnaire, pas vaillant, donna sans rechigner les clés des menottes à Robin. Ce qui n’empêcha pas Azeem de lui coller son poing dans la figure, l’assommant d’un coup.

Se retrouvant détaché, Louis lacha un gémissement de douleur quand ses bras retrouvèrent leur position normales et tomba lourdement sur Azeem qui le supporta. C’était la première fois que le chevalier voyait le maure et il le regarda avec étonnement et une pointe de tristesse. La dernière qu’il avait connu était morte quasiment de sa main. Son beau visage le hanterait pour toujours à présent.

Des fourmis dans les jambes, il s’appuya dans un premier temps sans vergogne sur le soldat avant de retrouver des sensations et de pouvoir marcher correctement. Le froid des pierres sur la plante de ses pieds le réveillait et lui faisait retrouver sa lucidité. Il allait sortir, vraiment ?

Mais ils n’étaient pas encore sortis d’affaire et déjà une foule de soldats arrivaient. Carl, Robin et Allan étaient partis plus avant et trouvèrent à se cacher. Azeem et lui étaient sur la trajectoire des hommes de main du Shériff… Il fallait qu’il trouve quelque chose… Là !

Sifflant le maure car il ne pouvait l’attraper, ses bras trop endoloris, il alla se planquer derrière une rangée de barils. Ceux-ci puaient littéralement et Louis refusa de se demander ce qu’il y avait dedans. Mais la cache était salvatrice car les hommes armés passèrent à toute vitesse, sans prendre le temps de regarder dans le mince espace entre les piles de tonneaux et le mur.

Comptant les secondes, Louis ferma les yeux et retint sa respiration. Après quelques minutes, il osa pointer le bout de son nez et se retrouva perdu. Egaré, il haussa un sourcil d’une manière interrogatrice à Azeem. Par où fallait-il aller ? La dernière fois qu’il avait fait le trajet, il était dans les pommes donc impossible pour lui de savoir.

Pour le moment leurs ennuis étaient partis loin mais ils pouvaient bien revenir à la charge. Et Robin et les autres étaient partis devant, sans doute pour passer plus inaperçus… Louis devait donc s’en remettre entièrement au guerrier musulman.



[HRP : j'ai posté pour la gloire puisque la date a été avancée et que du coup, on est plus en fuite depuis longtemps !]

_________________
Le plus grand effort de l'amitié n'est pas de montrer nos défauts à un ami, c'est de lui faire voir les siens.
[François de La Rochefoucauld]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une tite séance torture... histoire de passer le temps

Revenir en haut Aller en bas

Une tite séance torture... histoire de passer le temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Mission pour passer le temps
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» - Me laisserais-tu .. passer du temps avec toi ? -
» 200 questions pour passer le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Zone RP Principale :: Nottingham :: Le Château :: Les Geoles-