AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Partagez|

Le tournoi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marianne de Fiswolter
avatar
Nightwatchman
Messages : 1008
Date d'inscription : 28/01/2008
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
5/5  (5/5)
Inventaire:
MessageSujet: Le tournoi Mer 15 Sep - 22:05

J'ai réussi à soutirer des informations à une collègue d'histoire médiévale sur les tournois ! D'abord mauvaises nouvelles ! Il n'y avait pas de tournois en Angleterre, mais seulement en France et dans le Saint Empire Germanique. Pour une fois nous passerons outre l'Histoire je pense ...

Le tournoi en lui-même est une succession d'épreuves chevaleresques qui s'inscrive dans ce qu'on appelle l'amour courtois aussi bien que dans la formation guerrière. On se bat pour différent enjeux comme une forte récompense, l'écharpe d'une belle dame ou simplement pour des territoires minimisant la perte de chevaliers au combat. Les chevaliers arrivent parfois déjà formés en équipe. Il n'est pas rare d'avoir des alliances entre différentes équipes pour n'obtenir que deux camps opposés. Le tournoi est composé de différentes épreuves.

1.Les combats à pieds : épées,  lance, hache d'armes. Contrairement à ce que l'on pense les armes ne sont pas aussi lourdes qu'il y parait. Il n'y a pas d'épée à deux mains. Elles font en général 1 kg / 1,5 kg. L'équipement est très lourd pour le chevalier. Il se compose d'une veste molletonnée portée sur les vêtements. Cette veste protège de la rouille autant qu'elle amortit les chocs. On place une capuche puis un bonnet du même type que la veste par dessus. Le chevalier enfile ensuite une cotte de maille simple. Elle fait en général dans les 15 kg. Un capuche de maille se pose par dessus les bonnets. On atteint vite les 20 kg sans parler des protections des jambes et des plaques de métal qui compose l'armure des chevaliers. Ce ne sont donc pas les armes qui sont handicapantes mais le poids de l'équipement. Le chevalier est ralenti et doit se déplacer avec plus de précautions. Dans un tournoi « amical », on comptera le nombre de coup portés à l'adversaire. Au bout de cinq coups ou si l'adversaire tombe sans pouvoir se relever (compréhensible à cause du poids de l'armure) alors vous êtes vainqueur.

2. Les jeux à cheval : ce sont des jeux d'adresse. La quintaine est une épreuve d'adresse. Le chevalier s'élance vers un mannequin sur un poteau de bois. Le mannequin porte un écu et un fléau. Le fléau est une boule au bout d'une chaine courte et d'un long manche en bois. Le chevalier doit s'élancer au galop et frapper de sa lance l'écu du mannequin. C'est là que ça se complique ! Le mannequin tourne sous le choc et le chevalier doit éviter à tout prix de se faire toucher par le fléau ou de se faire désarçonner. Il y a d'autres épreuves de lancer ou de récupération d'anneaux toujours à cheval. Mais la quintaine reste une épreuve maîtresse. Dans la chanson de Roland, le père menace de renier son fils s'il ne touche pas la quintaine ... vous voilà prévenu ....

3. Laaaaaaaaaaaa Joooooooooouuuuuuuuuuttttttttteeeeeeeee : La joute peut se passer de deux manières différentes. On peut opposer uniquement deux chevaliers qui s'élance. Attention ! Pour protéger ses yeux, le chevalier relève la tête au moment de frapper l'ennemi. Beaucoup de chevaliers sont morts des suites d'un éclat de bois enfoncé dans l'œil ! On cherchera de préférence à toucher la poitrine ou la tête du chevalier. Chaque touche où la lance se brise rapporte un point. La victoire est à trois points. Si vous désarçonnez votre adversaire vous gagné. Celui qui désarçonne son adversaire remporte non seulement le cheval mais aussi le chevalier pour lequel il demande une rançon. On peut aussi opposer des groupes entier de chevaliers dans une mêlée. C'est sanglant, ça dure plus longtemps et les dégâts sont plus importants. C'est là que l'importance des groupes apparaît. Les chevaliers s'affrontent jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un (comme koh-lanta !)

Dernières choses : d'un commun accord, deux chevaliers peuvent mettre fin au combat sans perdre leur honneur en levant leurs armes au moment de se frapper. Il existe aussi une zone à l'arrière de chaque « camp » pour permettre aux participants de reprendre leur souffle ou de faire redresser un casque tordu.

Je pense avoir fait le tour. Pour des questions plus précises ou des doutes vous pouvez les poser à la suite de ce message je me ferais une joie d'y répondre.

_________________



fondatrice de la SCMPDQSLP fiche mise à jour le 17 Septembre 2015
Revenir en haut Aller en bas
http://fairyclochettewd.skyblog.com

Le tournoi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» WAB : "tournoi" de Survilliers des 26 et 27 février 2011
» Tournoi de risk à mtl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Annonce à la Population (Hors Jeu) :: Le Manuscrit :: Encyclopédie-