AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Partagez|

Les fantômes de notre passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marianne de Fiswolter
avatar
Nightwatchman
Messages : 1008
Date d'inscription : 28/01/2008
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
5/5  (5/5)
Inventaire:
MessageSujet: Les fantômes de notre passé Dim 24 Mai - 21:27

Et voilà lasuite des aventures d'Isabella et David. Mon cerveau machiavélique c'est remis en marche et mon esprit fécond (en un mot) à mis au point une petite intrigue fort goûteus à l'attention de mes lecteurs ! Alors ouvrez vos yeux ébobis et que la fête commence avec un petit prologue tout en finesse pour vous mettre l'eau à la bouche ( et pas l'os à la bouche quoi que il risque d'y avoir des morts ! Enfin on verra je me suis pas décidée ! ) Bonne lecture et dîte-moi vite ce que vous en pensez !


Prologue

Cardiff, Angleterre, fin de l'année 1209.

La nuit est sombre et froide en ce soir d'hiver. Il n'est plus guère habitué à la fraicheur des nuits anglaises. Les nuits étaient bien plus chaudes au royaume normand des Deux-Sicile. Il y serait bien resté pour y cuver sa colère, son ressentiment, sa haine et sa tristesse mais les nouvelles de l'Angleterre avait fait état d'une résurrection qui n'aurait pas du être. S'il n'était pas revenu peut-être aurait-il pu vivre et mourir tranquillement sans que rien ne vienne le déranger à part les longs cheveux bouclés d'un fantôme de son passé. Ce passé si trouble l'avait rattrapé en une missive. Il était revenu et avec lui avait suivi sa cour et resurgi les lourdes chaines du remord qu'il avait cru loin derrière lui. Sa haine et sa colère contre celui qui osait encore une fois braver la mort l'avait forcé à revenir. Il devait en finir avec lui pour de bon. Il ne devait compter sur personne. Ses amis normands l'avaient prévenu que plus aucun de leurs amis n'étaient bien vu. Mais il n'en aurait pas besoin. Il avait mieux. S'il n'avait pu avoir la première, il aurait la seconde. L'homme remonta son capuchon noir avant de descendre du bateau. Il se retourna un instant vers celui qui l'accompagnait. Il lui fit signe de le suivre. La seconde silhouette se hâta de descendre de l'embarcation et se plaça à côté de son compagnon.

« - Il va nous falloir faire preuve de prudence. Ici nous sommes vulnérables si nous agissons au grand jour. Tu m'as suivi de ton plein gré, mais j'ai une demande à te faire ...
- Tout ce que vous désirez mon seigneur.
- Jure que tu m'obéiras et que tu suivras mes desseins quoi qu'il te coûte de le faire.
- Mon seigneur est-ce si ...
- Jure !
- Je jure mon seigneur. Qui est notre cible et comment allons nous procéder ?
- Notre cible est un fantôme du passé qui a eu la mauvaise idée de sortir de sa tombe. Nous allons régler cette affaire une bonne foi pour toute et pour ça je le frapperais au cœur. »

A ces mots l'homme se retourna et lança une dague dans le cœur d'un pauvre hère qui avait eu la mauvaise idée de sortir à ce moment là de la chaleur d'une taverne pour se soulager.

« - En route pour Nottingham ! »

_________________



fondatrice de la SCMPDQSLP fiche mise à jour le 17 Septembre 2015
Revenir en haut Aller en bas
http://fairyclochettewd.skyblog.com
Lady Christabelle
avatar
Meilleure Amie de Marianne
Messages : 644
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 27
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Les fantômes de notre passé Dim 24 Mai - 21:39

Youpi !!! Une suite !! Un début fort prometteur, qui mets en apétit ma curiosité ! Une question : qui est donc cet homme si rancunier ? (même si j'ai une petite idée de qui ça peut bien être...)

Bon ben sinon vivement la SUITEEEEE !!!!

_________________


Spoiler:
 



Membres de la  SCMPDQSLP
Membre de la CQS
Revenir en haut Aller en bas
http://lalouve-feerique.skyrock.com/
Allan A Dale
avatar
Voleur et Pickpocket
Messages : 576
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Age:
Niveau RP:
1/1  (1/1)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Les fantômes de notre passé Mar 26 Mai - 20:46

Héhééééééééé j'ai tout un tas d'idées de ce qu'il va se passer et de quels persos vont apparaitre et réapparaitre ! Allez hop hop hop au boulot !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Les fantômes de notre passé Mar 26 Mai - 21:03

Honte à moi ! J'avais lu et j'avais pas commenté Rolling Eyes
Et donc j'ai déjà établi des pronostics, tu penses bien ! Le futur me dira si j'ai raison . . . Twisted Evil
Bon à part ça : enfin je vais réavoir le plaisir de quémander des suites mdr
Le suspens est d'jà installé donc : vite au boulot Marianne cheers , on veut le reste (je vais finir par connaitre tous les synonymes de "suite")
Revenir en haut Aller en bas
Marianne de Fiswolter
avatar
Nightwatchman
Messages : 1008
Date d'inscription : 28/01/2008
Age : 29
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
5/5  (5/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Les fantômes de notre passé Jeu 31 Déc - 15:18

En l'honneur de cette fin d'année 2009, j'ai écidé de vous mettre le début de cette suite de "Et après" ! J'ai mis du temps pour commencer mais c'est parti ! J'ai une bonne histoire avec encore des secrets et des surprises. Je ne sais pas si je pourrais écrire à un rythme soutenu mais je ferais de mon mieux. Bonne année et ne vous soulez pas trop ! Evidemment j'attends vos commentaires !


Sur la route de Cambridge, Angleterre, fin de l'année 1209.

David n'arrivait pas détacher son regard de la médaille que son épouse lui avait passer autour du cou avant son départ. Les mots de la jeune femme résonnaient encore dans sa tête. « Reviens-moi vite tu sais combien tes absences me pèsent et je voudrais que cette affaire soit au plus vite réglée ... »Lui non plus ne supportait pas d'être trop longtemps loin de son épouse adorée. Les circonstances, pourtant, faisaient qu'en ce jour, il savait que son voyage était plus que nécessaire. Il était en chemin pour se rendre à Cambridge où toute une assemblée était en train de se réunir. On allait juger pour ses crimes l'ancien Shérif de Nottingham. David se devait d'y être à la fois parce qu'il était le nouveau Shérif de Nottingham, mais aussi parce qu'il était un témoin important pour l'inculpation de cet ennemi du roi et que ce procès mettrait définitivement celle qu'il aimait à l'abri des manigances de ce traitre. Le procès serait surement fatal au chevalier noir. Cela serait un soulagement et ferait trembler ceux qui se cachaient encore. Le procès ne devrait d'ailleurs pas traîner en longueur au vue des preuves qui seraient fournies à la noble assemblée. David espérait pouvoir rejoindre ses foyers pour les fêtes de Noël du mois prochain. Il avait promis à Isabella de lui écrire le plus souvent possible. Il aurait adoré l'emmener avec lui. Mais, comme elle le lui avait elle-même dit, qui s'occuperait du comté ?Il avait une pleine confiance en les capacités de son épouse. Elle saurait gérer les situations du quotidien autant que les divers ennuies qui pourraient se présenter. Il espérait juste qu'elle en aurait le moins possible. Même si ses amis assistaient la jeune femme, il n'était rassuré que quand il était avec elle. Il fallait dire qu'elle avait un caractère prompt à se mettre dans les pires embêtements. Il se rappelait encore de leur première rencontre. Le caractère explosif de celle qui allait devenir son épouse n'avait pas mis longtemps à se dévoiler. Elle avait tenu tête à bien des hommes et avait risqué cent fois de se faire tuer par ses ennemis. Il avait dû se maîtriser et apprendre à apprivoiser le caractère sauvage de son épouse. Ils avaient réussi en moins d'un an à défaire l'ordre des chevaliers noirs qui sévissait dans le comté depuis l'avènement du roi Jean. Le roi Henry avait mené sa reconquête en commençant par Nottingham. En quelques mois, il avait renversé les alliances et vaincu une grande partie des dissidents. Seul le nord de l'Angleterre gardait quelques poches de résistance. Mais une alliance avec des seigneurs d'Écosse permettait de resserrer l'étau autour des dissidents. La grande majorité des chevaliers noirs avait été jugés en tribunal de guerre. Mais l'ancien Shérif de Nottingham était une des têtes pensantes du complot contre le roi et la longue liste de ses crimes se devait d'être jugée par un tribunal de gens de haute naissance. David avait largement préparé son intervention devant ce tribunal. Il avait, et cela depuis plusieurs années, remplis des rapports entiers sur les méfaits de l'ancien Shérif. Il ne voulait pas qu'il puisse s'en sortir. Alors qu'il réfléchissait encore à cela, il sentit une main sur son épaule. Son beau-père, Robin de Locksley, avait tenu à l'accompagner. Sa présence accréditerait les dire des témoins. Après tout il était celui qui avait mis au jour leur vaste complot. Il se retourna vers son compagnon de route et lui sourit.


« - Vous êtes soucieux parce que vous avez laissé ma merveilleuse fille seule ou parce que vous croyez que quelque chose pourrait encore venir sauver la mise de ce traitre ? Demanda le célèbre hors-la-loi.
- Un peu des deux je crois. Répondit Rapidement David. Connaissant Isabella, j'ai toujours un peu peur quand je pars. Elle a un caractère si prompt à s'emporter. En ce qui concerne notre « ami », je pense que j'ai assez gravité autour des chevaliers noirs pour savoir que tant qu'ils ne seront pas tous détruits, il y aura un risque. Rien n'est joué ! Je ne veux pas croire la victoire acquise avant d'avoir vu sa tête et son corps séparés par le tranchant d'une hache.
- Sanglant ! Mais cependant, je suis assez d'accord avec vous. Les chevaliers noirs ne se laisseront pas abattre comme ça. Et même si on les tuait tous, leur doctrine pourrait continuer à vivre. C'est le lot de toutes les conspirations ! Pour ce qui est du caractère de ma fille, ne vous en faîtes pas. Elle a le même que sa mère ! Elle s'emportait beaucoup contre moi. Mais lorsqu'elle était seule, elle faisait preuve d'un sang froid et d'une intelligence remarquable, souvent bien plus que moi. Elle analysait chaque chose, peut-être trop d'ailleurs. Elle laissait peu de place à l'imprévu, contrairement à moi.
- C'est bien ce qui me fait peur ! Isabella vous ressemble beaucoup sur ce point là. Elle aime bien l'imprévu. Peut-être un peu trop !
- Et où est le mal ?
Demanda son beau-père en tentant de se donner une mine mécontente.
- Nul part pour le moment. Mais la dernière fois que nous avons du faire face à l'imprévu et que je lui en ai fait le reproche, elle m'a demandé où serait l'amusement sans imprévu ! »


Cette fois-ci, Robin éclata de rire. Cette enfant lui ressemblait presque autant qu'à sa mère ! Il pensa à la réaction que sa douce Marianne aurait en cette instant. Elle lèverait les yeux au ciel et soupirerait devant ce qu'elle appelait « le gène de la bêtise » des Locksley.

A Nottingham, la jeune femme remplaçait son mari à la tête du comté tout en gérant ses terres, celle de son époux et celle de son père. Heureusement pour elle, l'aide ne manquait pas. Much avait réinvestit ses terres de Bonchurch. Will, Djaq et leurs enfants avaient été récompensés par le roi par un vaste domaine dans le comté et leur famille avait accueillit l'arrivée de Luke et de sa toute nouvelle épouse, Aurélia. Isabella avait elle-même payé la dot de celle qui avait été sa plus loyale amie alors qu'elle était au château. Petit Jean, sa femme et son fils était installé confortablement à Nottingham. Allan avait acquis un domaine voisin à Bonchurch où il s'était installé avec femme et enfants. Il ne se passait pas un jour sans qu'Allan cherche à faire enrager son voisin. Morganne était restée au château. Elle aidait Isabella à gérer les affaires du quotidien. Ce matin là, le conseil des nobles semblait la dernière des priorités de la jolie Lady de Clun. Elle avait passé une mauvaise nuit, dormant peu et n'ayant rien pu garder de son repas du soir. Elle détestait être malade et cela depuis toute petite. En plus de ça, elle devait régler ce matin un énième différent entre Allan et Much. Le machiavélique Allan avait encore frappé. Il avait profiter que Much s'amusait avec les enfants au lac pour découper avec minutie une partie des coutures de ses vêtements. Ceux-ci ne tenant plus qu'à un fil, il n'eut plus qu'à faire semblant de trébucher sur lui, laissant le pauvre Much sans autre parure que ses sous-vêtements. Encore une fois, Isabella devait intervenir car Much demandait une punition.

« - Allan ! Vraiment ça ne peux plus durer ! Trouve une autre cible !
- Pourquoi ? Much est une victime idéale ! Allons tout le monde lui fait des plaisanteries ...
- Non ! Tu es le seul qui est capable de défaire le toit au dessus de sa chambre et d'accrocher un fil relié à un baquet d'eau autour de son poignet pour ... pourquoi déjà ?
- Much est difficile à réveiller ! Je voulais juste lui donner un coup de main ! On devrait me remercier pour ça !
S'indigna Allan.
- Toi seulement ? Ou dois-je ajouter mon père dans le lot ? Tu ne l'as pas fait seul et je soupçonne mon père d'avoir participer. Répondit Isabella en croisant les bras. Et cette histoire d'esprits de la forêt en colère ?
- Alors ça c'est vrai par contre ! Quand on était dans la forêt, on voyait plus d'écureuils ! Demande aux autres !
- Et toi, noble Allan, tu as voulu aidé un ami en décorant sa maison de gousses d'ail afin de le protéger de la « vengeance d'un esprit de la forêt » décidé à faire payer Much pour l'odieux meurtre de quelques écureuils ? Allan, quel âge as-tu ?
- Je suis choqué ! On ne demande pas son âge à un homme !
Cria-t-il avec un air indigné.
- Allan ... »

Isabella stoppa sa phrase. Elle sentait qu'elle allait encore être malade. Elle attrapa une coupe et la remplie d'eau.

« - Je voudrais pas plaisanter mais tu es ... un peu grise !
- Merci Allan pour cet avis d'expert ! Je veux que tu arêtes de t'en prendre à Much. Pas pour toujours ! Juste une petite trêve !
- Ce n'est quand même pas le départ de David qui te mets dans cet état.
- Merci Allan ! Ça sera tout !
- Non parce que tu sais ...
- Merci Allan ! »


Allan s'en alla en grommelant. Ils auraient la paix quelques jours au maximum. Mais au moins elle n'aurait plus chaque jour une visite ou une lettre de Much lui demandant d'intervenir pour calmer Allan. C'était son père qui s'en occupait habituellement. Mais il était parti avec David pour Cambridge. Elle espérait que le procès ne durerait pas trop longtemps. Morganne entra juste après le départ d'Allan et la regarda d'un air suspicieux. Isabella observa son reflet dans l'eau de la coupe. Elle était effectivement grise. Mais ce n'était pas une indigestion qui la clouerais au lit. Elle sourit à Morganne, qui leva les yeux au ciel. Sa belle-sœur n'était pas dupe mais Isabella avait des devoirs à remplir dont le conseil des nobles. D'ailleurs, elle était en retard. Elle finit son verre d'eau et se leva.

« - Que le spectacle commence ! Dit Morganne à côté d'elle. »

_________________



fondatrice de la SCMPDQSLP fiche mise à jour le 17 Septembre 2015
Revenir en haut Aller en bas
http://fairyclochettewd.skyblog.com
Allan A Dale
avatar
Voleur et Pickpocket
Messages : 576
Date d'inscription : 26/02/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Age:
Niveau RP:
1/1  (1/1)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Les fantômes de notre passé Jeu 31 Déc - 15:36

Trop faciiiiiiiiiiiiiiiile !
C'est bien trop facile de al faire tomber en cloque quand son homme est partit courir la campagne !! Et me dis pas que c'est pas ça ! Ca sent le polichinelle dans le tiroir à des kilomèèèèèèèèèèèèèèèèètres !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les fantômes de notre passé

Revenir en haut Aller en bas

Les fantômes de notre passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (M) L'amour fantôme d'un passé
» Notre passé
» Quand un fantôme de ton passé revient frapper à ta porte (William&Elena)
» Laisse moi immortaliser nos instants
» {Modéré} Sur le fil de ton épée dansent les fantômes de ton passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Taverne (Hors Jeu) :: Fanarts et Fanfics :: Marianne de Fiswolter-