AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Partagez|

Achète informations sur l'épidémie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Moïra Lyncher
avatar
Prêteur sur Gage
Messages : 4
Date d'inscription : 08/05/2017
Age : 26
Localisation : Lyon

Feuille de personnage
Age: 30 ans
Niveau RP:
5/5  (5/5)
Inventaire:
MessageSujet: Achète informations sur l'épidémie ! Lun 8 Mai - 22:36

30 mai 1192 - Matinée


Moïra était rentrée à Nottingham depuis à peine une semaine et son commerce marchait plutôt bien. Ses voisins avaient été ravis de pouvoir acheter le fond de stock de poterie que sa patronne lui avait laissé. La jeune femme souhaitait s’en débarrasser alors elle bradait un peu les prix. Et il ne lui restait plus qu’une caisse de fabrication en terre cuite à vendre, et ensuite elle en aurait fini.
Les dernières création de sa patronne étaient affichées dans sa boutique avec le carnet de techniques de potier que Moïra avait ramené de France ainsi que de tout un tas d’autres machins qu’elle avait acheté pendant la foire du tournoi du Shérif avec la moitié de ce qu’elle avait hérité. La bague en bois et en terre cuite qu’elle portait au majeur n’en faisait pas partie. Son alliance en bronze non plus.

Avant d’ouvrir, elle s’était renseignée sur les débouchés que pourrait avoir une prêteuse sur gage à Nottingham, les échos avaient été plutôt bons. Les gens avaient mis l’ancien prêteur itinérant à la porte quand ils avaient découvert qu’il revendait ce qu’il leur gageait. Moïra avait sa petite réputation en ville : les gens savaient qu’elle n’avait qu’une parole, même si le coeur avait tendance à lui manquer. On pouvait lui faire confiance.
Ainsi la jeune femme avait installé derrière tout le long de son comptoir une grande armoire en bois massif qu’elle avait fait visser au sol et qui fermait à clé. Tous les objets qui seraient mis sous gage chez elle iraient ici, avec leur petite étiquette de prix de rachat et le contrat qui allait avec. La jeune femme prenait soin de faire signer à ses clients une petite note qui l’autorisait, en cas de décès ou de disparition de plus de six mois du propriétaire de l’objet, à le mettre en ventre, avec un prix divisé par deux pour les proches et la famille.

Moïra était fière de sa boutique, elle ne payait pas de mine mais elle bénéficiait d’une enseigne toute neuve et surtout, d’une entrée sur l’artère principale de la ville. Il n’y avait pas meilleur emplacement.
Et surtout, elle était la seule dans son domaine.

Concernant la seconde partie de ses ventes, à savoir les informations croustillantes, la jeune femme les consignait soigneusement dans des parchemins bons marchés avec la date et le thème. Tous les parchemins étaient rangés dans des cases fermées par une porte de bois à trous dans une petite armoire murale, dans un coin de la boutique à l’abris des regards.
Là aussi, elle était certaine de trouver une bonne clientèle, notamment chez les gardes de la ville ou chez les nobles. Et même chez la marchande de poisson moyenne. Il y en avait pour tous les goûts et toutes les bourses.

Dès que son retour avait été confirmé, la rumeur avait fait le tour de la ville et les gens s’étaient pressés chez elle pour voir ce qu’elle vendait mais aussi prendre des nouvelles de son voyage en France. Peu de gens avaient l’occasion comme elle de partir si loin et elle faisait un peu figure d’héroïne.
A chaque fois les gens étaient repartis avec des boniments et des poteries, et elle avait soigneusement consignés les informations qu’elle avait glané.

La clochette de sa boutique fit sortir la jeune femme de sa comptabilité naissante. Un homme tout à fait quelconque entra. La jeune femme lui sourit de son sourire moqueur et l’homme engagea la conversation :


“Ohlà Moïra ! Quoi de neuf ?
- Pas de bavardages avec moi Tom, allons droit au but, pourquoi tu es là ?
- Te vendre une information et mettre un couteau de chasse en gage.
- Parfait ! Montre-moi l’objet.
La jeune femme se saisit de la pièce qui, bien que légèrement rouillée, avait une belle taille et de beaux jours devant lui.
- Alors t’en penses quoi ? Tu m’en donnes combien ?
- Hm… Je te le mets en gage pour cinquante écus d’argent. Ca te va ? Et alors cette info, elle vient ?
- Vendu ! L’info c’est qu’il y a une épidémie qui se propage en ville. Les gens vomissent et ont de la fièvre. Le Shérif a encore rien dit à ce propose mais au marché j’ai entendu pleins de théories différentes. Personne sait ce qui se passe.
- Pas mal. Tu me donnes une idée. Pour ça je te file cinquante écus de bronze en plus. Tenu ?
- Tenu !”


Ils signèrent l’accord avec une poignée de main, l’homme mit une croix à côté de son nom en bas de la note qui fut bientôt nouée au couteau de chasse avec le prix de rachat : soixante écus. Le tout fini sous clé tandis que l’homme repartait avec une petite bourse qui lui servirait à nourrir sa famille pendant au moins un mois.
Pendant ce temps-là, Moïra sentait une idée qui germait dans sa tête.

Si personne ne savait ce qui se passait, elle pouvait alors ouvrir sa boutique aux différentes versions des raisons de l’épidémie et pourrait ainsi les revendre à qui voudrait. Il ne lui appartenait pas de résoudre le mystère de cette nouvelle maladie mais elle pourrait sûrement en tirer un bon profit. Peu lui importait que les informations qu’on lui vendraient soient fausses ou justes, il faudrait seulement qu’elles soient vraisemblables.

Sortant sur le pas de sa porte, elle héla un de ses jeune voisin. Lui donnant cinq écus de bronze, elle lui demanda d’aller crier au marché que “Moïra achèterai toutes les informations sur l’épidémie se répandant en ville au meilleur prix”.
Une demi-heure plus tard, une fille se créait déjà devant sa boutique.

_________________
Il est plus facile de pardonner un ennemi que de pardonner un ami.
William Blake.
Revenir en haut Aller en bas

Achète informations sur l'épidémie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Nous manquons d'informations (répétitive)
» Des Informations importantes le 08 Janvier 2013 au Japon !
» Épidémie à Tours
» J'achète / Je jette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Zone RP Principale :: Nottingham :: La Ville :: Les Artisans et Commerçants :: Boutique de Prêteur sur Gages :: Boutique-