AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Partagez|

L'Hygiène au Moyen-Age.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maitre du Jeu
avatar
Personnage Non Joueur
Messages : 232
Date d'inscription : 22/01/2008
Localisation : Derrière chaque personnage !
MessageSujet: L'Hygiène au Moyen-Age. Sam 25 Juil - 16:55

Contrairement à ce que l'on pense souvent, l'hygiène avait une place très importante au Moyen Age ! Ce n'est que sous Louis XIV qu'elle a commencé à être négligée.
  • 1. Les bains.
    A l'âge adulte, les bains semblent tout à fait intégrés à la vie quotidienne, surtout à partir du 14e siècle. Dans les centres urbains, au bas Moyen Age, chaque quartier possédait ses bains propres, avec pignon sur rue. Il était plus facile, pour la plupart des gens, d'aller aux étuves que de se préparer un bain chaud chez soi. Au point du jour les crieurs passaient dans les rues pour avertir la population que les bains étaient prêts : « Seigneurs, venez vous baigner et étuver sans plus attendre... Les bains sont chauds, c'est sans mentir » (fin du 13e siècle).
    Les bains interdisaient d'accueillir les malades, principalement les lépreux, mais aussi les prostituées.
    Le savon existait. Si on n'avait pas de savon on se servait de plantes, comme la saponaire, une herbacée à fleur rose et odorante dont le suc, dissous dans l'eau, mousse. Il y avait trois sortes de savon : le gallique, le juif et le sarrasin, selon qu'il était fabriqué avec de l'huile ou de la graisse animale mélangée à de la potasse.
  • 2. Dentifrice, Shampoing et déodorant.
    Se laver la tête ne pose pas plus de problème. Un herbier du 13e siècle conseille le jus de bette pour éliminer les pellicules et les feuilles de noyer ou de chêne pour obtenir une belle chevelure.
    Dans ce même herbier, on préconise, pour éviter la « puanteur » de s'arracher les poils et de laver les aisselles avec du vin, associé à de l'eau de rose et à du jus d'une plante appelée casseligne.
    Pour se blanchir les dents, il faut se les frotter avec du corail en poudre ou de l'os de seiche écrasé.
  • 3. Canon de beauté.
    Généralement dissimulé sous des vêtements amples, le corps doit obéir à des canons très particuliers. La jeunesse, encore une fois, est exaltée : la femme se doit d'être large d'épaule et d'avoir des seins petits, fermes et écarté, une taille de guêpe, des hanches étroites et un ventre rebondi. La blondeur est également exaltée.
    A l'époque les nobles utilisent des onguents faits de cendre de hérisson, de sang de chauve-souris, de sulfure d'arsenic, de chaux vive, des décoctions de lézards verts dans de l'huile de noix, du soufre pour blondir leur chevelure... le tout préparé dans un chaudron.

Merci à JD John of Gamwell pour ces recherches.

_________________
Ce personnage sert UNIQUEMENT à l'administration.
Pour recevoir une réponse plus rapide à propos d'un problème, veuillez contacter Marianne de Fiswolter, Cadfaël ou Lady Christabelle.
Pour toute question à propos de code ou de graphisme, contactez Alec.
Revenir en haut Aller en bas

L'Hygiène au Moyen-Age.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Levis x caniche gris moyen (dept 42) ADOPTE
» La musique au Moyen Âge
» Caniche moyen et aveugle env. 8 ans ( frelinghien 59)
» L'habitat au haut Moyen-Age
» moyen age ...fin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Annonce à la Population (Hors Jeu) :: Le Manuscrit :: Encyclopédie-