AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Partagez|

Ariane - La tavernière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ariane Caldin
avatar
Tavernière
Messages : 694
Date d'inscription : 07/03/2008
Age : 26

Feuille de personnage
Age: 22 ans
Niveau RP:
5/5  (5/5)
Inventaire:
MessageSujet: Ariane - La tavernière Dim 15 Fév - 12:06



Ariane Caldin
"Tavernière"


Mon identité...



¤ NOM : Caldin

¤ PRÉNOM : Ariane

¤ SEXE : Femme

¤ ÂGE : 22 ans

¤ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Née en l'an 1170 dans un couvent de bonnes soeurs, en Angleterre.

¤ LIEU DE RÉSIDENCE : Dans sa taverne.

¤ CLAN : Roturière.

¤ MÉTIER OU TITRE DE NOBLESSE : Tavernière et gérante de son établissement.






Caractère


Description Psychologique

Ariane est une jeune femme vive et pleine d'énergie à revendre. De nature bienheureuse et ouverte, elle jouit d'une grande sociabilité et adore s'entourer de connaissances plus ou moins respectables. Elle essaie de toujours voir le bon côté des gens, ce qui lui vaut à plusieurs détours, bien des ennuis.
Elle n'a toutefois pas froid aux yeux et sait asseoir une certaine autorité sur son établissement si bagarre il y a.
Toutefois sa stature de femme ne freine pas les plus téméraires et la jeune femme souffre d'un besoin indéniable d'indépendance - malheureusement impossible à cette époque pour une femme seule bien qu'au caractère trempé.

Aimant prendre le côté dérisoire des malheurs qui peuvent survenir, elle essaie toujours d'en rire. Malheureusement depuis son arrivée à Nottingham, certaines découvertes et mésaventures auront un certain temps, eu raison de sa bonne humeur et laisser place à son côté mélancolique voire dépressif.


Rêves & Ambitions

Elle s'est installée dans les environs suite à une belle opportunité : celle de gagner en indépendance. Son idéal serait de subvenir à ses propres besoins avec sa taverne. Rêve qu'elle effleure du bout des doigts, mais la route est longue avant d'atteindre son ambition.



Apparence


Description Physique

Ariane s'avère être une jeune femme des plus banales. Jolie sans être belle. Gracieuse, sans être divine.
Elle jouit d'une certaine confiance en elle, qui lui donne cette grâce qui plait aux hommes et lui permet de jouir d'une certaine influence sur eux et une certaine autorité.

Sa longue chevelure brune demeure son unique fierté, bien qu'elle aime les laisser vagabonder sur ses épaules libres de toutes entraves. Ses grands yeux noisettes sont plissés de rire la plupart du temps et la commissure de ses lèvres porte déjà la marque de ses sourires et sa joie de vivre.

Toutefois son corps porte déjà la marque de la dure réalité de la vie. A commencer par son dos, strié de cicatrices définitives, heureusement soignées avec soin par Cadfael, réparant les dégâts les plus majeurs. Sa silhouette reste fluette et on ressent définitivement que la nourriture se fait rare par les temps qui courent.
D'une taille moyenne, la jeune femme se fond facilement dans la masse, ce qui lui convint parfaitement.

Sa soif d'indépendance dépasse cette irrépressible envie de plaire et elle accorde à son apparence finalement bien peu d'importance.


Signes praticuliers

Suite à une intervention des hors-les-lois, Ariane est châtiée pour trahison. Son dos en gardera à jamais la marque : 14 coups de fouets ne s'effacent pas.



Votre Vie

Famille & proches

La tavernière est orpheline de naissance. Sa mère est morte en couche l'abandonnant à un triste sort. Quant à son paternel, elle n'a eu de cesse de le chercher sans autre indice qu'une modeste bague. Elle découvre par la suite qu'elle est la bâtarde du shérif de Nottingham ce qui n'améliore en rien ses relations familiales loin de là. Aussi son seul lien de parenté avoisinera la plus totale indifférence, bien que le shérif lui fasse signe de temps à autres pour qu'elle lui fournisse des informations sur sa taverne.


Histoire

Orpheline dès les premières heures de sa vie, la jeune femme aurait pu sombrer dans les plus ombrageux chemins. Fort heureusement, sa mère sentait l'heure approchée, avait choisi comme lieu pour donner la vie : une modeste mais charmante maison de bonnes sœurs. Ces dernières n'eurent pas à cœur d'envoyer le nouveau né qu'elle était dans un orphelinat et la gardèrent sous leurs soins. Comme tant d'autres orphelins qui croisaient leur route. L'enfance de la jeune femme évolua donc ainsi. Entourée de la parole du Seigneur, avec tous ses biens faits et ses inconvénients. Elle eut ainsi la chance d'obtenir une certaine éducation - chose dont d'autres enfants esseulés ne pouvaient se vanter. C'est ainsi grâce à ses bonnes "fées" que la jeune femme gagna en confiance et en répartie. Loin des malheurs du monde, elle fleurit dans un univers fait de biens pensants et de personnes bien intentionnées. Cela fit d'elle une jeune fille naïve, non préparée à la dure réalité.

Aussi lorsque la réalité vint la frapper, ce fut de plein fouet. Une garnison de soldats vint élire domicile dans le comté de son enfance et très vite, la jeune femme se lia d'amitié avec grands nombres de jeunes hommes enrôlés. Inconsciente de leurs intentions et de ce que les hommes pouvaient penser, elle ne prenait pas garde à la réputation qu'elle pouvait engendrer et les bonnes sœurs choisirent ce moment pour la mettre en garde. Mais débordante d'orgueil et de confiance en elle, Ariane leur rit au nez, certaine qu'il s'agissait purement et simplement de jalousie. Mal lui en prit.
L'un des soldats voulut assouvir ses basses intentions et Ariane bien que vive et sauvage fut à deux doigts de perdre ainsi toute crédibilité auprès de ses futurs prétendants. Son honneur fut sauf grâce à l'intervention de Stanley Duncan, un jeune enrôlé avec qui elle avait sympathisé. Redevable à vie, ils devinrent proches et il devint rapidement son confident et son meilleur ami. Malheureusement, la jeune femme découvrit rapidement que le jeune homme dissimulait lui-même de sombres desseins et une certaine tendance à la destruction : la sienne comme celle des autres.

Non réputée pour son courage, Ariane décida que l'heure était venue de prendre son envol et quitta la maison de bonnes sœurs, s'éloignant ainsi de son "ami" qui l'effrayait de plus en plus. Ainsi démarra son périple à travers l'Angleterre. Pour une jeune femme, voyager seule est un acte impensable. Elle sut s'entourer de familles et d'amis l'embarquant sur les routes et Ariane put ainsi jouir de quelques périples qui lui apprirent un peu plus ce que la vie pouvait réserver : les bonnes comme les mauvaises choses.
Consciente que pour gagner en indépendance la route était longue, elle démarra immédiatement un travail dès que l'opportunité se présenta. Enchaînant les petits boulots qu'on lui proposait, elle put ainsi "survivre" plus que vivre, ne demeurant jamais réellement à un endroit fixe, mais parcourant les routes. Elle réalisa rapidement que cette envie de voyage venait exclusivement du fait qu'elle recherchait sans cesse son père. Son ombre planait constamment au dessus d'elle. Elle cherchait son visage sur chacun des hommes qu'elle croisait sans jamais vraiment savoir comme mettre la main dessus, ni sans savoir ce qu'il adviendrait si elle rencontrait.

Son parcours finit par la conduire vers Nottingham où elle se lia d'amitié avec le tenancier d'une belle taverne au pleine ville. Commençant comme simple serveuse, elle rencontra bien du monde dans cette contrée et réalisa ô combien, elle était fatiguée de courir sur les sentiers battus. Lorsque le propriétaire de la taverne lui parla de son envie de tout quitter, elle se jeta sur l'occasion et proposa de reprendre son commerce. Après maintes négociations, elle leur fournit le peu de financement qu'elle avait et s'engagea à les rembourser au fur et mesure des années. Bien que consciente de s'endetter pour une durée non déterminée, la jeune femme vit ainsi son indépendance gagnée en intensité et c'est avec joie qu'elle devint tavernière.
Son rêve touchait au but.

Dès lors sa vie au sein de la communauté démarra. Elle fit des rencontres des plus incongrues au plus dangereuses. Rapidement, elle fut mêler à tout un combat bien malgré elle. Un combat qui voyait s'affronter l'autorité et une bande de hors-la-loi. Ariane apprit alors que la modeste taverne dont elle avait pris la charge constituait un avantage certain pour l'équipe de sauvageons puisqu'elle dissimulait un passage secret jusqu'au château du shérif. Ne sachant trop quelle attitude adoptée, la jeune femme voulut se présenter comme la nouvelle tenancière auprès du seigneur de la contrée. Quelle ne fut sa surprise lorsqu'elle réalisa que le shérif possédait la même bague que sa mère lui avait léguée.
La vérité s'imposa à elle, limpide comme de l'eau de roche. Son paternel s'avérait être le shérif de Nottingham. Un être infâme et inhumain. Elle était la bâtarde d'un seigneur qui avait juste joui des faiblesses d'une pauvre femme et l'avait abandonnée comme un vieux chiffon froissé. Endettée jusqu'au coude, la jeune femme ne pouvait plus fuir et elle se retrouvait plus que jamais entre deux feux. Son cœur lui hurlait de suivre le camp des hors-la-loi. Il lui paraissait plus juste. Surtout aux vues des conditions de vies des villages alentours : Edwinstowe en était la preuve vivante. Mais la situation était très dangereuse et son statut de femme seule ne lui facilitait pas la tâche.

Fort heureusement, avec son air joyeux et vif, la jeune femme sut s'entourer d'alliés et d'amis sûrs. Edara lui apporta un soutien sans précédent dans son auberge et lui présenta Louis. Louis qu'elle apprécia aussitôt comme le grand frère qu'elle n'avait jamais eu. Il devint sa seule et unique famille en ce bas monde. Et également son seul client régulier et son unique revenu stable.

Craignant pour ses affaires, la jeune femme accepta de servir d'hôtesse dans les préparatifs d'événements et participa au dîner des Gamwell. Mal lui en pris puisque c'est au cours de ce dernier que les hors-la-loi assouvirent un besoin de vengeance auprès de l'hôte et la mêlèrent délibérément à ce duel acharné.
Accusée de trahison et condamnée, Ariane fut châtiée sur la place de Gamwell et les coups de fouet qu'elle subit, marquèrent à jamais sa chair et son âme, l'affaiblissant comme jamais elle ne l'avait été. Dès lors elle nourrit une amertume sans précédent auprès des hors-la-loi qui l'avaient placées dans une situation sans échappatoire.

Toutefois, elle put jouir d'une grande protection auprès de Louis qui alla quérir son ami Cadfael pour qu'il la soigne et la remit sur pied en un temps record pour l'époque. Dès lors Louis lui devint indispensable que ce soit  en tant qu'allié, mais aussi en tant que confident. Décidant de nouveau d'accorder sa confiance, Ariane lui ouvrit son cœur ainsi que ses plus sombres secrets, à commencer par son lien de parenté avec le shérif et sa peur de l'abandon.
Sensible à l'affection du jeune homme, elle n'hésita pas à s'allier avec les hors-la-loi malgré sa rancœur, pour le sortir d'une mauvaise passe, alors qu'il prenait sa défense sur la place du marcher. En effet, ayant recroiser son terrible ami d'enfance Stanley, Ariane perdit tous ses moyens et paniqua face à ce passé qui resurgissait face à elle.  

Dès qu'elle sut Louis hors de danger, elle confia aux bons soins d'Edara et retourna un certain temps, auprès des bonnes sœurs pour se ressourcer, sinon pour suivre sa dette qui la liait éternellement à ce mystérieux Stanley. Pourtant, son âme lui intimait de retourner à Nottingham, lieu où elle avait finalement trouvé un semblant d'indépendance et c'est le cœur battant qu'elle y revint avec la ferme intention d'assumer ses actes.
Restait à savoir si son absence ne lui avait pas fait défaut...



Derrière l'écran...


¤ Quel est ton pseudo? : Euh... C'est aussi Ducan ! (dicit Cad)
¤ Quel est ton âge? : Née en 1991 ! Faites le calcul !
¤ Crédits de l'avatar : Rachel Weisz by TERRY2012 (Deviantart)

¤ Comment as-tu découvert ce forum? : Depuis l'temps vous croyez que je m'en souviens??.... Je suis tombée dessus par hasard alors que je lisais des fanfictions sur RH.
¤ Comment trouves-tu l'intrigue de ce forum? : J'ai toujours apprécié l'intrigue, j'attends de voir ce que les nouveautés nous réservent.
¤ Comment trouves-tu le design de ce forum? : Bluffée par autant de travail - pour changer.

¤ As-tu lu le règlement? : [Code ok by MJ]
¤ As-tu vu le tchat? : Difficile de passer à côté.
¤ Sais-tu comment voter pour le forum? : Oui chef, bien chef !

¤ As-tu des questions ou une demande particulière? : Toujours pas j'ai dit ! (réponse de Cad)


©never-utopia & Aki


Dernière édition par Ariane le Lun 16 Fév - 23:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Ariane - La tavernière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Ariane. [Validee]
» Ariane Letellier [Terminée]
» BONNE FÊTE ARIANE!!!!
» [A.C]Ils nous ont volé notre cargaison! PIRATES ![PV Ariane]
» Présentation de Ariane Barat [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Annonce à la Population (Hors Jeu) :: Personnages :: Fiches Validées-