AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Partagez|

La place du maître d'armes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sir Guy de Guisbourne
avatar
Maitre d'Armes du Shérif
Messages : 214
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 29
Localisation : château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 32 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: La place du maître d'armes Mer 4 Fév - 18:57

10 mai 1192, Salle d'armes du château de Nottingham


Guy était dans la salle d'armes comme il le faisait tous les matins quand il n'était pas obligé par Sir Percy à faire ses basses œuvres. Il avait réussit à éviter l'envoyé du Prince la veille, il pouvait donc espérer avoir la paix pendant toute la matinée. La situation entre Guy et Percy n'avait jamais été cordiale depuis son arrivée pour les fêtes de Pâques. Tout de suite, le Shérif l'avait placé sous les ordres de ce bulldog mal dégrossi (Guy savait que même si lui-même n'était pas un saint mais il pouvait passer pour un homme honorable comparé au chien de garde du Prince). Puis il y avait eut les travaux à faire et souvent refaire parce qu'ils n'étaient pas à la convenance de Sir Percy. Guy avait donc passé peu de temps avec Marianne ou à faire ce qu'un maître d'armes était sensé faire.

Aujourd'hui, il pouvait s'entrainer et faire passer sa frustration dans chaque coup qu'il donnait au mannequin d'entrainement. Il était toujours un des meilleurs combattant du comté. Il le devait. S'il rencontrait Robin des Bois, il ne louperait pas sa chance. Il devait être entrainé et prêt. Et puis l'entrainement lui donner l'occasion de penser.

A Marianne, d'abord ... Elle semblait avoir plus confiance en lui. Elle était devenue son alliée au château pour se débarrasser de Sir Percy. C'était vers lui qu'elle était venue quand la Princesse Ophélie avait été malmenée par le bulldog. Mais il n'avait pas réussi à mener sa mission à bien. Il aurait du escorter la princesse jusqu'à la côte mais les gardes de Percy les avaient poursuivis et il l'avait laissée continuer seule pendant qu'il occupait les gardes. Percy n'avait pas de soupçon mais il l'avait occupé à fouiller les environs et les principales routes de tout le comté.

Il pensait également à sa soeur. Marianne lui avait dit qu'il devrait la contacter pour savoir comment elle allait. Il n'y avait pas fait attention ces dernières années mais cela commençait à le tourmenter.

Il pensait enfin à Lord Fenry et à ses agissements. C'était un homme curieux. On ne pouvait rien dire sur lui. Ces agissements étaient toujours parfaitement impeccables. Son passé était parfait. En fait, tout était trop parfait pour être honnête. Chaque homme cachait des erreurs, des blessures. On ne pouvait rien trouver sur Fenry. C'était plus que bizarre ... Marianne avait raison de vouloir le faire surveiller.

Guy s'arrêta de frapper en entendant des bruits de pas dans le couloir. Il leva les yeux au ciel en espérant ne pas être dérangé.
Revenir en haut Aller en bas
Sir Percy
avatar
Brute du Prince
Messages : 29
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 27

Feuille de personnage
Age: 30 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: La place du maître d'armes Dim 15 Fév - 18:09

10 mai 1192



Percy n'arrivait pas à passer sa colère. Son plan aurait dû marcher. La Princesse Ophélie devrait être à ce jour son épouse. Oh bien sûr il avait réussit à faire ce qu'il voulait d'elle lors de cette nuit où il avait, grâce à son ami le Père Seymour, éloigné Marianne, et le Prince Jean avait ordonné leur mariage mais elle avait prit la fuite. Elle avait eu de l'aide. Le chevalier en était certain. Il ignorait cependant qui avait pu lui fournir une telle aide. Dés qu'il apprit qu'elle avait disparu, ses hommes s'étaient positionné sur les routes pour l'empêcher de quitter le comté mais elle était passée à travers les mailles du filet. Ophélie n'avait que peu de contact dans cette région, ils se limitaient à lady Marianne et son amie Christabelle, cet incompétent de Shérif et ce bon à rien de Guisbourne. Alors d'où pouvait venir cette aide inopportune pour ses plans ?

Les deux ladies avaient été très vite mise hors de cause. Percy les avait croisées dans le château au moment où Ophélie était partie, mais la cousine du Roi possédé des relations.. Elle avait bien tenté de le faire arrêter pour avoir fait ce qu'il avait le droit de faire sur sa promise. Après tout le Prince Jean lui avait promis de les marier, ce n'était que prendre un peu d'avance sur ses droits sur elle, on ne pouvait pas le lui reprocher. Et même si il savait que le Vasey voulait le voir chassé de Nottingham, il ne pouvait se permettre  d'aller à l'encontre des directives du Prince Jean. Il ne restait donc dans sa liste de suspect que Guisbourne mais il en était incapable. Il n'avait pas les compétences nécessaire pour la sortir du château sans qu'aucun de ses hommes ne le voit. Cet homme, ce vaurien ne pouvait pas avoir berné ses hommes. Mais c'était sur lui que Percy avait décidé de passer ses nerfs autant qu'il serve à quelque chose.

Il n'avait pas vu son souffre douleur depuis l'avant veille et cela se ressentait dans son humeur. Il aimait le malmener, le rabaisser... Enfin lui rendre la vie impossible en quelque sorte. En sortant de sa chambre Percy avait alors prit le chemin de la salle d'armes, peut-être y serait-il.. Et si ce n'était pas le cas, il s'entraînerait avant de le faire chercher par ses hommes. Il continua à réfléchir à sa promise. Où avait-elle disparue ? Guy avait surveillé toutes les principales routes,  avait fouillé le comté. Il restait bien endroit où personne n'était allé voir, la forêt de Sherwood. Aurait-elle trouvée refuge auprès des hors-la-loi ? Peu probable, ce n'était pas un endroit pour une Princesse, elle n'était pas taillé pour vivre ainsi, au milieu d'une forêt où personne ne serait là pour la servir. Non. Il secoua la tête, il était hors de question qu'il la laisse lui échapper, il ne pouvait rêver mieux que d'épouser la princesse, cela lui ouvrait la porte sur tellement de pouvoir.

Il ouvrit la porte de la salle d'armes sans ménagement. Enfin, il mettait la main sur Guisbourne. Il était donc décidé à s'entraîner, pas une mauvaise chose pour un soit-disant maître d'armes.


« -Guisbourne ! J'étais en train de croire que vous tentiez de me fuir depuis hier.. »

Il referma la porte et s'approcha d'un pas nonchalant du mannequin que Guy semblait maltraiter.

"-Où étiez-vous ? Je suppose que vous n'avez pas retrouvé la Princesse étant donné que je ne l'ai pas revu dans le château.."

_________________

Revenir en haut Aller en bas

La place du maître d'armes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» Instruction Technique Armes de Poing
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Zone RP Principale :: Nottingham :: Le Château :: La Salle d'Armes-