AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet Partagez|

Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Sam 11 Jan - 17:19

    L’avantage des villes, c’est qu’il y avait plein de monde, et plein de poche à faire ! Un véritable trésor a ciel ouvert pour un petit bonhomme en quête d’aventure. Apres avoir passé quelque temps sur les routes, dans les campagnes, cette ville était pour lui une vraie mine d’or, de quoi manger presque à chaque coin de rue, un lit chaud presque chaque nuit, une véritable auberge 5 étoiles avec tout le confort, que demander de plus ?!!

    Et c’était justement l’une de ces journées, qui s’annonçait belle, chaude, brillante, et fructueuse. Des journées qu’il affectionnait particulièrement, surtout après une belle nuit dans la paille chaude d’une écurie. Le seul nuage à son ciel bleu… comme a chaque fois qu’il passait une soirée à siroter quelque chopine de bière à la taverne, c’était cette gueule de bois, et la bouche pâteuse qui généralement ne le quittait pas de la journée…. Blourp… Il le savait pourtant… mais c’était tellement bon ! Comment se priver du seul petit plaisir qu’il pouvait s’accorder ! Et puis…. Avec un peu d’eau sur la figure, un morceau de pain et de lard dans l’estomac, il n’y paraitrait plus !

    Le môme s’avançait dans les rues de la ville, sa besace en bandoulière sur l’épaule, cherchant autour de lui sa victime. Un noble, bien gras qui ne pourrait ainsi pas lui courir après, bien chargé aussi pour être sur de bien le délester, et sans garde pour éviter d’être arrêter. Toute une technique qu’il maitrisait a merveille ! Bien sur, de temps a autre, a défaut de trouver la proie idéal, le gamin se rabattait sur un marchand, un artisan, voir même une femme… Et justement… Apres au détour d’un coin de rue, Alex remarqua une jeune femme. De noble famille apparemment… Pas vraiment ce qu’il espérait, mais elle devait surement avoir de quoi lui payer sa tournée du soir ! Et p’tet même un repas chaud !

    C’était décidé, pas besoin de réfléchir davantage, c’était une femme de toute façon et lui… un homme ! Enfin presque ! Bientôt ! Oui, oui, bientôt ! Donc il était forcement plus fort et puis il était encore petit donc plus agile !
    Hop ! Ni une, ni deux, Alex se mit a suivre la noble dame, attendant le moment le plus propice pour passer à l’action.

Revenir en haut Aller en bas
Lady Christabelle
avatar
Meilleure Amie de Marianne
Messages : 644
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 27
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Sam 11 Jan - 19:10

C'était jour de marché à Nottingham et comme à son habitude de Christabelle en profitait pour s'échapper de la cage doré qu'était le château. Bien sûr souvent, elle s'en voulait d'être aussi privilégié et de se plaindre ainsi mais, la vie auprès du Shérif et de Guisbourne était difficile. Elle savait que chacun de ses faits et gestes étaient surveillés, les siens ainsi que ceux de chaque personne vivant dans le château. Mais elle se savait surveillée un peu plus que les autres parce que Guy avait des doutes sur elle et sur son allégeance à Vasey. Dans l'absolue bien sûr il avait raison, mais si il venait à avoir des preuves que Christabelle avait des relations avec Robin et les hors-la-loi , elle serait perdue. La lady se moquait un peu de ce qu'il pouvait lui arriver, mais elle n'était pas certaine de pouvoir garder le secret de Marianne.

Christabelle ajusta un peu plus sa cape, un frisson venait de la parcourir malgré la douceur qui promettait de s'installer grâce au soleil qui brillait. La jeune femme inspira profondément et regarda autours d'elle, oui, elle était sans nul doute privilégié. Elle ne pouvait pas, ne pas en être consciente en voyant la pauvreté qui l'entourait. Elle aurait tellement aimé faire quelque chose pour toutes ces personnes qui avaient besoin d'aide. Mais elle n'était que Christabelle, elle n'était pas forte, ni courageuse comme sa meilleure amie. Elle ne savait pas manier une épée, alors elle ne pouvait qu'aider celle qui savait quoi faire...

Elle secoua la tête, elle devait reprendre confiance en elle, sans quoi elle pouvait faire une erreur qui pourrait lui coûter la vie ou celle de son amie. Elle sourit de nouveau en croisant une patrouille de soldat. Elle s'engouffra dans les allées du marché. Elle s'arrêta devant une étale de tissus, les regarda avec attention puis reprit sa marche. Elle voulait racheté des plantes médicinales, elle dirigé donc vers la boutique de l'apothicaire, Cadfaël. Elle avait cependant une sensation étrange, elle avait l'impression d'être suivit. Elle se retourna, faisant semblant de chercher quelqu'un. Elle ne vit personne qu'elle connaissait, personne du château ni de soldat, ou du moins pas de soldat en uniforme. Il n'y avait qu'un jeune garçon, elle devait être un peu trop sous pression mais elle resta cependant sur ses gardes. Elle lui sourit puis lui tourna le dos de nouveau tout en se dirigeant vers la boutique de l'apothicaire. Elle s'arrêta de nouveau sur une étale, mais de plantes, elle trouverait peut-être ce qu'elle recherchait. Elle se pencha, laissant ainsi apparaître sa bourse remplit de pièces sans s'en rendre compte.

_________________


Spoiler:
 



Membres de la  SCMPDQSLP
Membre de la CQS
Revenir en haut Aller en bas
http://lalouve-feerique.skyrock.com/
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Dim 12 Jan - 22:44

[La victime est si belle, et le crime est si gai *]

    Trop facile ! Les doigts dans l’nez ! Encore un coup qu’il allait réussir sans trop d’effort le môme ! La jeune dame ne semblait pas trop se méfiait, et Alex suivait a bonne distance, un sourire vainqueur sur les lèvres. Bien sûr de son coup ! Que pouvait-il se passer après tout ?
    Pas de garde, pas de soldat, et autour d’eux trop de personne pour le repérer et lui courir après.
    Non, sans aucun doute, il allait réussir là un coup parfait digne des plus grands hors la loi ! P’tet même qu’un jour il deviendrait plus fort que le dénommé Robin des bois qu’il ne cessait de voir sur les affiche de récompense.
    Ouaip ! P’tet qu’un jour quand il serait grand…. Enfin… un peu plus grand que maintenant parce qu’il était quand même grand, ne l’oublions pas ! Et bien p’tet qu’un jour il deviendrait plus fort que lui !

    Mais en attendant… En attendant… un peu de concentration sur la victime en question ! Parce que même si c’était trop facile, tout voleur qui se respecte doit être sur ses gardes et prêt à déguerpir ! Et justement, la lady se retourne !

    Sentant le regard de la jeune femme sur lui, Tiloup sentit son cœur faire un bon dans sa poitrine, et, résistant pour ne pas céder à la panique qui lui ordonnait de se retourner brusquement pour avoir l’air occuper et se faire ainsi repérer, le môme adressa également un sourire à la lady, comme n’importe quel môme innocent accompagnant ses parents.
    Il fit une petite moue, regarda en soupirant une dame penchée sur un étal juste à coté, avec un peu de chance sa « victime » s’imaginerait qu’il était avec sa mère…
    Et oui !! Etre voleur, c’était tout un art ! Jusque dans la comédie !!

    La Lady lui tournant de nouveau le dos, le gamin préféra rester à bonne distance, mais sans la perdre de vue. Hors de question de renoncer, mais pas question non plus de prendre des risques inutiles… Un pas, encore un autre, Alex se faufila entre deux grosse dames avant de s’arrêter derrière deux gros tonneaux pour observer la dame.
    Attendre, toujours attendre…
    Attendre le moment le plus propice…
    Attendre…
    Simplement attendre….
    Attendre jusqu’à….

    Un large sourire égaya le visage du gamin, lorsqu’insidieusement il remarqua la bourse de la dame qui a vue d’œil… était suffisamment rempli pour finir sa journée !!!

    C’était le moment ou jamais !
    L’attente finissait toujours par être récompenser !!
    Un regard a droite, un autre a gauche et….

    A l’attaqueeeee !!!

    D’un seul bon, Alex s’élança vers la dame et en moins de quelque seconde sa main attrapa la bourse bien en vue…



* « Cœur de Loup », Phillipe Lafontaine
Revenir en haut Aller en bas
Lady Christabelle
avatar
Meilleure Amie de Marianne
Messages : 644
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 27
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Mar 14 Jan - 16:15

Christabelle observait avec attention l'étale de plantes médicinales, oui il y avait ce qu'elle cherchait. Elle inspectait les feuilles qu'elle voulait acheter quand elle sentit une main s'emparer de sa bourse. La lady fut étonnée par sa propre rapidité lorsqu'elle attrapa la main qui lui volait ses quelques pièces. Elle observa le jeune garçon. C'était celui qu'elle avait vu quelques minutes plus tôt, c'était donc lui qui la suivait. Il se passa quelques secondes avant que le marchand ne se rende compte de la scène.

« - Ce jeune garçon voulait vous voler ? Je vais appeler les soldats, une patrouille vient de passer, elle doit être au coin de la rue. »

Elle ne lâcha pas du regard l'enfant, si elle disait la vérité à l'homme, ce jeune garçon finirait dans les geôles. Elle devait improviser et rapidement si elle ne voulait pas, que par sa faute, ce jeune garçon ne finisse en prison. Elle posa sa main sur l'épaule du garçon de façon à ce qu'il ne puisse partir et lâcha sa main. Elle sourit alors au vendeur.

« -Non, il est avec moi. C'est un jeune garçon que je vient de recueillir. Je lui ai demander de m'accompagner pour le marché, il s'est montré un peu trop empresser à sortir ma bourse. Et avec tout ce qu'il se passe en ce moment et tout les hors-la-loi qui se promènent dans les rues de Nottingham, je suis un peu sur mes gardes, voilà pourquoi ma réaction. »


Le marchand n'avait pas exactement l'air convaincu. Mais elle ne baissa pas le regard, elle finit par remercier le vieil homme et s'éloigna de son étale en forçant le jeune garçon à la suivre. Il avait essayé de la voler, elle venait lui sauver la mise. Elle voulait des explications.

_________________


Spoiler:
 



Membres de la  SCMPDQSLP
Membre de la CQS
Revenir en haut Aller en bas
http://lalouve-feerique.skyrock.com/
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Mer 15 Jan - 19:03

    Alors celle là, il ne l’avait pas vu arrivée ! Une proie facile, les doigts dans l’nez, tu parles Charles ! Il était fait, pris comme un rat dans une cage, et dans quelque instant, il irait pourrir comme un vulgaire bout de viande dans le fond d’une geôle… P’tet même que le shérif s’en servirait pour nourrir ses chiens ?
    Adieu monde cruel… Ainsi s’arrête la trop courte vie de Tiloup….

    Oh bien sûr, il essaya de se dégager, tenta une retraite furtive, chercha a se tortiller pour s’esquiver, mais rien à faire, la lady avait une sacrée poigne, assez pour maintenir son poignet et l’empêcher de filer et puis… elle avait un tel regard…

    Ce genre de regard à vous cloué sur place. Sans colère, sans reproche, mais sans pitié non plus. Un p’tit quelque chose qu’il n’avait jamais trouvé auparavant dans chaque personne qu’il avait rencontré et qu’il avait essayé de voler.
    Elle risquait sans aucun doute de le remettre au shérif, mais…. Non… Il ne pouvait pas détacher son regard… même si sa main était de nouveau libre !

    Libre ! Libre pour se faire la malle avant que le verdict ne tombe et que la main de la Lady ne le re… Mouarf…. trop tard……
    Il y avait cru l’espace d’un instant le môme un semblant de liberté avant d’être à jamais prisonnier. La vie n’avait aucune pitié pour les petits mendiants dans son genre. Il allait mourir, il était p’tet déjà mort, et dans moins d’une heure, plus personne ne se souviendrait de lui… Chienne de vie !

    Et puis…. Le verdict tomba, comme un couperet… Manquant sa cible ! Il s’était attendu à entendre la dame se plaindre, confirmer les dires du vendeur, il s’était attendu à voir rappliquer les gardes et se voyait même déjà dans le fond d’une geôle…
    Mais au lieu de tout cela, la Lady pris plus ou moins sa défense, inventant un bobard encore plus gros que lui, et pour toute punition le fit avancer loin du marchand en question !
    Allons bon… A quelle sauce allait-il être mangé maintenant ?

    Si ça s’trouvait la dame en question était une sorcière déguisée qui allait en faire son diner ! Il en avait entendu des histoires comme ça, de sorcière, dévorant les enfants pour rester éternellement jeune et jolie !! Et elle était jolie elle !

    Hors de vue du marchand, le môme tenta de se dégager de la noble poigne par un haussement d’épaule tout en tentant de se retourner pour faire face a la Lady.


    -Il nous voit plus ! Pouvez m’lacher maint’nant ! Grogna-t-il en même temps. C’pas d’ma faute j’ai trébuché ! J’vous jure !
Revenir en haut Aller en bas
Lady Christabelle
avatar
Meilleure Amie de Marianne
Messages : 644
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 27
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Jeu 16 Jan - 19:35

Ils avançaient dans la ruelle, le garçon se débattit et se tenta de se tourner vers Christabelle. Il affirma qu'il n'avait pas voulu la voler, il avait simplement trébuché. La lady se mit à rire et se détendit, elle relâcha sa poigne sur l'épaule du garçon et lui fît face. Elle calme ses rires et lui sourit.

« -Ton excuse n'est pas beaucoup mieux que la mienne jeune garçon.. »


Elle regarda autours d'eux, aucun soldat n'était dans les parages. Elle se détendit totalement, elle venait malgré tout de sauver la vie de cet enfant. Elle lança un nouveau regard aux alentours, elle venait de se rappeler, qu'elle avait cru qu'il était accompagné de sa mère. Mais la femme qu'elle avait prit pour sa mère, n'était nul part. Elle s'était fait avoir par le môme. Elle croisa les bras sur sa poitrine.


« -Je te déconseille de partir tout de suite, parce que je viens de te sauver la vie. Si le marchand te prendre tes jambes à ton cou, il se doutera que j'ai menti et il appellera les gardes. Tu partiras dans les geôles et je te suivrais de près ... »


Un sourire amer se forma sur son visage, Guisbourne n'attendait que ça, une excuse pour la faire en enfermer et la questionner sur Robin et ses liens avec lui. Elle soupira, la n'était pas la question pour l'instant, elle voulait en savoir plus sur le garçon.


« -Aurais-tu l'amabilité de me donner ton nom. J'aimerais savoir qui a voulu me voler. Si ça t'intéresse moi c'est Christabelle."


La situation était assez inédite pour Christa, on avait déjà essayé de la voler et en général ils avaient réussi. Mais c'était aussi des adultes qui l'avaient fait. Elle observa l'enfant sans bouger, espérant qu'il lui ferait assez confiance pour ne pas fuir et ainsi mettre leur vies en danger. A présent c'était bien cela qui était en jeux, plus seulement quelques piécettes.

_________________


Spoiler:
 



Membres de la  SCMPDQSLP
Membre de la CQS
Revenir en haut Aller en bas
http://lalouve-feerique.skyrock.com/
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Sam 18 Jan - 16:40

    Moui bon… visiblement, il n’était pas plus doué qu’elle en matière d’excuse bidon. Mais au moins ça avait eu le don de détendre un peu l’atmosphère et de faire rire la dame.

    -Ça nan ! Vot’ excuse elle était pas terrible, j’suis pas sûr qu’il vous ait cru l’autre, la prochaine fois, laissez moi l’temps d’vous montrer comment l’embobiner, ça march’ra mieux j’vous l’garantie !

    Et le môme de relever fièrement la tête sans se démonter. Voleur, menteur, et fier de l’être du haut de ses quelques pieds de hauteur et de sa frimousse enfantine. Et même si la Lady venait sans aucun doute de lui sauver la mise, même si elle ne lui semblait pas du tout hostile malgré son geste, le gamin voulait simplement rester sur ses gardes et lui montrait qu’il n’avait peur de rien, et surtout pas des adultes.
    Machinalement, son regard suivi celui de Christabelle, s’assurant lui aussi que des gardes n’étaient pas dans les parages… Il avait beau faire le fière, s’il ne craignait pas les adultes, s’ils s’amusaient même de leur pseudo autorité, il avait bel et bien une peur bleue de finir entre les mains du Shérif et au fond des geôles… Mais ça… personne ne le saura !


    -Vous inquiétez pas, j’vais pas m’enfuir ! J’suis p’tet un vaurien, mais j’suis pas un lâche ! Déclara alors le môme en haussant les épaules et fronçant les sourcils. Il ne comprenait pas très bien, pourquoi cette dame avait pris tant de risque pour lui… Apres tout, il n’était qu’un voleur, un môme, un tout grain de sable insignifiant dans cette ville, dans ce monde… Alors pourquoi avait-elle pris autant de risque ? Pourquoi lui ?

    -Tiloup. C’est comme ça qu’on m’appelle. Enfin… c’est comme ca qu’mes amis m’appelle ! Sinon c’est surtout : « Reviens-ici-vaurien », mais c’est p’tet un peu long.
    Et vous, alors, c’est Christabelle ? Mais dites… Vous avez pas l’air comme les autres vous… Pourquoi qu’vous m’avez sauvé la mise taleur ? Et pourquoi qu’vous risquez aussi d’y passer ?


    Curiosité enfantine quand tu nous tiens…

    -Si vous voulez, j’vous emmène dans ma planque, c’est p’tit mais vous s’rez en sécurité un peu.

    On a beau jouer les grands, se montrer dur, insensible, n’en demeure pas moins qu’a 10 ans… on est toujours un enfant, en toute l’innocence !!

Revenir en haut Aller en bas
Lady Christabelle
avatar
Meilleure Amie de Marianne
Messages : 644
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 27
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Dim 19 Jan - 18:54

Le jeune garçon semblait déçu que son excuse n'ai pas aussi bien fonctionné qu'il l'avait souhaité. Mais il lui proposa tout de même de lui donné quelques conseils pour améliorer ses excuses. Elle sourit et acquiesça d'un signe de tête.

« -Promis je penserais à toi, la prochaine fois que j'aurais à donner une excuse quelconque. »

Il se considérait donc comme un vaurien. Christa fronça les sourcils et secoua la tête. Il n'était pas normal qu'un jeune garçon se considère de cette façon. D'ailleurs personne ne devait se sentir ainsi seulement parce qu'il n'était pas né dans une famille aisée. Il finit par se présenter, Tiloup, s'était donc comme cela qu'il se faisait appelé.
Différente des autres ? Peut-être en effet, Elle se posait plus de question que la plupart des gens de son rang mais en même temps, elle ne faisait pas autant que Marianne. Elle ne faisait pas grand chose pour aider, elle couvrait les arrières de son amie quand elle sortait en Nightwatchman. Elle donnait un peu d'or à ceux qui en avait besoin, mais ce n'était véritablement pas assez.
Le petit la fit sortir de ses pensées.


-Si vous voulez, j’vous emmène dans ma planque, c’est p’tit mais vous s’rez en sécurité un peu.


Un sourire véritable éclaira le visage de la lady. Elle n'était pas autant en danger, que Tiloup pouvait le croire, mais la curiosité de la jeune femme prit le dessus. Elle voulait voire où vivait le garçon.


« -Merci, tu veux bien que je t'appelle Tiloup ? Puisqu'il n'y a que tes amis qui t'appelle ainsi.. Je veux bien te suivre. »


Elle devrait cependant faire attention à ce que personne du château ne la voit avec le petit. Sinon, le pauvre enfant devrait très vite changer de planque.

« -Tu m'as demandé pourquoi je t'ai aidé tout à l'heure, c'est parce que je pense, que personne ne devrait avoir à voler pour survivre, se nourrir et encore moins un garçon de ton âge. Je suis peut-être une personne qui n'a pas à se plaindre, mais j'ai certains principes. Et si je peut aider, je le fait..Tu dois connaître Guisbourne.. Il n'a pas confiance en moi, il croit... Enfin, peu importe ce qu'il croit, mais si il peut me faire arrêter, il le fera et se fera un plaisir d'accrocher la corde à laquelle je pendrais...»


Christabelle secoua la tête pourquoi disait-elle tout cela à cet enfant. Il avait de bien plus graves ennuis qu'elle. Elle sourit de nouveau au petit. Sa gentillesse et son innocence faisait du bien à la jeune femme.

_________________


Spoiler:
 



Membres de la  SCMPDQSLP
Membre de la CQS
Revenir en haut Aller en bas
http://lalouve-feerique.skyrock.com/
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Sam 25 Jan - 16:09

    -Z’avez l’droit d’m’app’ler Tiloup, j’vous dois…. Une fière chandelle ! Mais faudra m’promettre d’jamais révéler ma planque a personne… Ce s’ra not’ secret à nous deux !

    Il l’aurait bien fait jurer, cracher mais il n’était pas sur que les dames dans son genre fasse ce genre de chose, alors le môme se contenta de lui tendre la main tout en l’écoutant lui raconter pourquoi elle lui avait sauvé la mise.
    Ainsi elle aussi était dans la ligne de mire du Sherif ? Mais pourquoi donc ? Elle n’avait en rien l’air d’une hors la loi, elle avait plutôt l’air de bien s’en sortir… Enfin comparé a tout ces pauvres gens accablé de taxes et peinant toujours plus a se nourrir et nourrir leur enfant.
    Il était d’accord, personne ne devrait avoir a volé pour se nourrir, mais la réalité était tout autre, et dans son malheur, Tiloup le savait, il était chanceux. Plus de famille, il n’avait qu’a se préoccuper de lui et de lui seul. Mais…. Elle ? Pourquoi donc le Shérif voudrait-il sa peau ?
    La mine du gamin s’assombrit au fur et a mesure des paroles de la Lady, il ne comprenait pas… Et comme chaque fois qu’il ne comprenait pas quelque chose, cela ne lui plaisait pas.


    -Pourquoi qu’il t’en veut comme ça l’shérif ? Tu lui as volé quelqu’chose ?

    Sa logique enfantine ne voyait pas plus loin que ce qu’il comprenait. Et c’était bien mieux comme ça, même si…
    Même si au fond de lui Tiloup savait… Il savait toute les horreurs dont cet homme était capable simplement parce qu’il était shérif. L’injustice. Cette même injustice qui l’avait privé de famille
    .

    -T’en fait pas ! Moi j’te proteg’rai d’lui ! J’sais m’battre tu sais !

    Et sourire aux lèvres, le môme leva les poings serrer devant son visage, comme pour lui montrer qu’il n’avait pas peur et qu’il était prêt a jouer des poings s’il le fallait.

    -Et même, quand j’s’rais grand. Enfin plus grand qu’maint’nant, ben j’lui r’ssemblerait ! *Il lança un coup de tête vers l’une des nombreuse affiche de recherche* Et j’sauverais Notthimgham du méchant shérif tu verras.

    Tiloup releva fièrement la tête, avant d’attraper la main de la Lady pour la conduire a travers les rues de la ville.

    -Vient suis moi !
Revenir en haut Aller en bas
Lady Christabelle
avatar
Meilleure Amie de Marianne
Messages : 644
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 27
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Dim 26 Jan - 17:42

Il lui donna l'autorisation de l'appeler Tiloup, ce que Christabelle apprécia, puis il lui demanda de promettre de ne jamais parler de sa cachette à qui que ce soit. Elle saisit la main qui lui tendait et la serra.

« -Je te jure que je n'en parlerais à personne. »


Pourquoi est-ce qu'il lui en voulait ? Voilà une question à laquelle elle aurait du mal à répondre. Le Shérif en avait après tout le monde. Il ne supportait personne, même ceux qui combattait avec lui, il aimait les humilier, comme avec Guisbourne. Elle eut un sourire en coin quand il lui demanda si elle lui avait volé quelque chose. Au final, ce n'était pas tellement faux, elle l'avait volé, une fois. Marianne avait fait diversion pendant qu'elle vidait, autant qu'elle le pouvait, la salle des coffres du château. Mais le Shérif bien sûr avait mit ça sur le dos du Veilleur de nuit et de Robin des Bois.

« -Hum, non c'est plus compliqué que ça... Tu sais le Shérif n'aime personne et se méfie de tout le monde même ceux qui vivent sous son toit... Et puis... »


Elle lança un regard autours d'eux pour vérifier que personne ne pouvait les entendre.


« -Pour être tout à fait honnête avec toi, il a raison de ne pas me faire confiance. Parce que je ne suis pas loyale envers lui. »

-T’en fait pas ! Moi j’te proteg’rai d’lui ! J’sais m’battre tu sais !


Le petit lui souriait et leva les poings prêt à la bagarre. Il était tellement touchant, elle n'avait définitivement pas fait d'erreur en sauvant ce garçon. Il était plein de bonté et de gentillesse comme tout le monde devrait l'être à cette âge. Robin était son héros, comme à tant d'autres. Elle espérait seulement qu'il pourrait finir de grandir dans un pays, un comté, une ville en paix. Que Robin aurait finit par vaincre le Shérif, que Richard serait revenu de croisade et aurait remit de l'ordre en Angleterre.
Il la regarda fièrement et l'amena dans ruelles de Nottingham.


-Vient suis moi !

Elle lui sourit et se laissa guider. Cette escapade avec Tiloup lui faisait du bien.


« - Je ne doute pas que tu saches te battre. Tu m'as déjà l'air bien fort ! Dis-moi quel âge as-tu? Alors comme ça, tu veux ressembler à Robin des Bois ? Tu le connais ? »


Il y avait peu de chance,  elle l'aurait déjà vu. Ou sinon elle aurait entendu dire qu'un enfant faisait partie de la bande à Robin.

_________________


Spoiler:
 



Membres de la  SCMPDQSLP
Membre de la CQS
Revenir en haut Aller en bas
http://lalouve-feerique.skyrock.com/
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Jeu 30 Jan - 15:29

    Un regard à droite, un autre à gauche, comme à chaque fois qu’il regagnait son petit coin secret, le môme faisait bien attention à ce que personne ne le remarque. Passé inaperçu pour survivre, demeuré invisible pour exister… Drôle de paradoxe, mais il en était ainsi des pauvres gens dans cette contrée. Et encore plus avec un Shérif et un prince qui n’attendait même pas de prétexte pour voler, arrêter ou même tuer ceux qui se trouvait en travers de leur route.
    Et il s’était juré le gosse, que le jour où il se trouverait en face du shérif, se serait uniquement pour lui décocher une flèche en plein cœur… Juste vengeance ! Mais pour cela…. il fallait déjà qu’il apprenne à se servir d’un arc !


    « - Je ne doute pas que tu saches te battre. Tu m'as déjà l'air bien fort ! Dis-moi quel âge as-tu? Alors comme ça, tu veux ressembler à Robin des Bois ? Tu le connais ? »

    Les paroles de Christabelle, le tirèrent de ses observation un instant, il se tourna alors vers elle et lui adressa un sourire tout en lui faisant signe de parler moins fort. C’était plus fort que lui, des qu’on prononçait le nom de Robin des bois, il avait l’impression qu’un diable allait sortir de sa boite et s’emparer de lui. Et visiblement, il n’était pas le seul a penser cela, vu le nombre de personne qui n’osait pas prononcer le nom du hors la loi.

    -Chut…. Parles pas si fort, si on t’entend on va s’faire arrêter ! Faut jamais parler d’lui ! Jamais ! Jamais ! Jamais !

    Un air faussement sévère sous sa bouille d’ange, et le gamin repris aussitôt.

    -J’ai bien plus de 10 ans, et j’suis assez grand pour aller l’retrouver tu sais. Mais avant d’le retrouver, j’veux lui prouver qu’j’peux faire parti d’sa bande moi aussi.
    J’ai pas envie qu’y prenne pour un bébé tu comprends.


    La bouille du gamin se ferma un petit instant lui donnant cet air, bien trop sérieux pour un enfant de son âge. Ce regard des enfants qui n’en étaient déjà plus, qui avaient déjà vu et vécu bien trop de chose….

    -On y est presque. Suis moi !

    Tiloup contourna plusieurs ruelle, avant de finalement se rapprocher de la sortie de la ville pour finalement longer le mur d’une grange abandonner et après un dernier regard autour de lui pour s’assurer qu’il n’y avait personne, le môme fit basculer une planche laissant un trou, minuscule pour un homme, mais suffisamment grand pour le laisser passer, lui…. Et son invitée.

    Quelque pas supplémentaire derrière le mur en question, et Tiloup commença à grimper sur une échelle de meunier pour finalement s’arrêter dans le grenier de cette grange.


    -Voilà ! C’est ma planque à moi ça ! Mais faudra pas le dire hein ! Personne sait qu’j’suis là…

    Il lui adressa un sourire, avec quelque chose d’innocent dans le regard, inquiet comme à chaque fois qu’il venait ici, mais fier de pouvoir montrer « son » chez lui à celle qui devenait sans doute sa première amie.

    -Tu veux boire ? Y doit m’rester une bouteille que’qu’part ! Déclara-t-il en se jeta dans la paille dans un coin du grenier, avant d’en ressortir une bouteille à la main.

Revenir en haut Aller en bas
Lady Christabelle
avatar
Meilleure Amie de Marianne
Messages : 644
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 27
Localisation : Château de Nottingham

Feuille de personnage
Age: 20 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre Dim 9 Fév - 11:36

-Chut…. Parles pas si fort, si on t’entend on va s’faire arrêter ! Faut jamais parler d’lui ! Jamais ! Jamais ! Jamais !

Christabelle réprima un sourire devant l'air sérieux et faussement en colère du jeune garçon et elle acquiesça avec des yeux d'excuses.


"-Désolée, je ne le ferais plus. Promis !"

Ce petit savait déjà ce qui pouvait être dangereux dans les rues de Nottingham. Il voulait donc faire ses preuves pour entrer dans la bande à Robin. Il avait un air si sérieux, un air qu'un enfant de cet âge de ne devait pas avoir.


C'était en partie pour ça que Christabelle suivait Marianne et Robin, elle ne pouvait pas accepté que des enfants ne puissent pas vivre leur enfance avec l'insouciance qu'il devait à cette âge. Il ne voulait pas passer pour un bébé, mais justement, il l'en était un. Dans une ville où la justice aurait régné, un enfant de dix ans n'aurait pas eu à voler ou seulement pour s'amuser. Il devrait rire, être aimer par ses parents, sa famille, jouer sans se préoccuper de rien d'autre.

Ils longèrent une grange et la lady suivit sans un mot Tiloup qui venait de passé dans un trou à peine assez grand pour qu'elle puisse passer. Ils montèrent un petit escalier et s'installèrent dans un grenier remplit de paille. La situation amusa quelques peu Christa, elle n'aurait jamais imaginé le matin en se levant être dans le grenier d'une grange avec un jeune garçon quelques instants plus tard.



-Tu veux boire ? Y doit m’rester une bouteille que’qu’part !


Elle sourit en le voyant se jeter dans la paille. Là, elle avait l'impression d'avoir un jeune garçon devant elle. Mais quelque chose la choqua une nouvelle fois, où était ses parents ?  Il ressortit de la paille une bouteille à la main et la lui tendit. Elle la prit et le regarda.


« - Tu vis seul ? Où sont tes parents ? »

_________________


Spoiler:
 



Membres de la  SCMPDQSLP
Membre de la CQS
Revenir en haut Aller en bas
http://lalouve-feerique.skyrock.com/
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre

Revenir en haut Aller en bas

Christabelle/Tiloup : Une drôle de rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Zone RP Parallèle :: RP Parallèles-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet