AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
RPG Médiéval basé sur la légende de Robin des Bois

Partagez|

La grande évasion.... Acte 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: La grande évasion.... Acte 1 Mer 8 Jan - 16:48

    * Qu’est ce que je fous là…. Mais qu’est ce que je fous là… *

    Toujours la même question qui lui trottait dans la tête depuis qu’il s’était réveillé et  tandis que son regard, encore un peu perdu, cherchait à se repérer dans l’obscurité de cette chambre qu’il ne connaissait pas.
    Où était-il ? Que faisait-il là ? Comment était-il arrivé ici ? Pas moyen de s’en rappeler, pas le moindre souvenir de ce qu’il s’était passé, un trou, pire qu’un sac de grain à la fin des semences, un vide, pire qu’une chute du haut d’un arbre. Le néant !

    Bougeant son corps endoloris, Alex souleva légèrement les draps pour tenter de se redresser. Dormir dans un lit moelleux, on ne pouvait pas dire qu’il y était habitué. Et puis il faisait trop chaud dans cette chambre, c’était loin de ce qu’il connaissait des nuits humides de la forêt… Quelle idée de dormir dans un lit franchement !
    Le gamin remua une jambe, et puis une autre, tout semblait fonctionner sans problème malgré de légères courbatures, rien de plus normal pour quelqu’un qui passait son temps à dormir par terre. Et puis soudain…


    -Hey !

    Un léger cri, mêlant la surprise à la peur, bien vite sorti et sitôt étouffé ! Il était seul dans cette pièce, mais si quelqu’un venait ? Et de toute façon il n’avait pas dû être seul tout ce temps, sinon comment se serait-il retrouver dans cette tenue ?!
    Parce que c’était bien là son problème, sa surprise, il n’était plus vêtu de sa chemise trouée, ni même de ses braies rapiécés, mais bien d’une chemise de nuit, blanche et propre !
    Horreur !! Quelqu’un l’avait déshabillé !
    Et si on l’avait déshabillé, on avait découvert son secret ?!!

    La panique commença à l’envahir, la peur d’être découvert, d’être prisonnier, celle encore plus grande de ne pas savoir où il était, ni ce qu’on avait l’intention de faire de lui. Il devait partir…. Quitter cet endroit au plus vite !

    D’un bon, ou presque, Alex posa ses deux pieds nus sur le sol froid de la chambre, et ferma les yeux un instant. Il ne savait depuis combien de temps il avait été couché là, ni même ce qu’il s’était passé, mais quelque chose lui disait, qu’il n’avait pas dû faire dans la dentelle… Un peu comme après quelque pinte de bière à la taverne…

    Taverne, bière, une pensée qui réveilla en lui son estomac affamé qui ne trouva rien de mieux qu’à se mettre à gronder dans le silence ambiant…


    -Chut…. C’pas l’moment ! T’va nous faire repérer….. Marmonna-t-il en cherchant du regard si l’on n’avait pas posé ses habits dans un coin de la pièce… Parce que s’enfuir en chemise de nuit… Ce n’était pas le bon plan !

    -Pfff c’est malin ça…. Y z’aurait au moins pu me laisser une chemise quoi ! S’ils imaginent que je vais rester en ch’mise de nuit toute ma vie, ils s’mettent l’doigt dans l’œil…. Pi pas question d’me déguiser en fille !

    Pas si simple d’évoluer dans la pénombre et dans une pièce que l’on ne connait pas, mais les vieux réflexes du gamin revinrent au plus vite, comme un renardeau, agile, furtif, Alex se déplaçait sur la pointe des pieds, fouillant partout où ses mains pouvaient tomber.
    Une table, une chaise, un coffre, il n’y avait pas grand-chose autour de lui, et pas la moindre trace de ses vieux habits non plus…

    La rage au cœur, la peur au ventre, il ne lui restait plus d’autre choix que… s’aventurer hors de ces murs… Et le cœur battant, le môme ouvrit doucement, sans bruit la porte pour risquer un œil dehors.
    Personne à droite…
    Personne à gauche…
    Un pied dehors…
    Un autre qui suit…
    Bien refermer la porte mine de rien et….

    A la recherche des habits perdus !!!!


    -Y f’ront pas d’moi une fille ! Foi de Tiloup ! Faut qu’j’retourne sauver Robin ! Marmonna le gamin en arpentant les couloirs aussi rapidement que ses petites jambes le lui permettaient
Revenir en haut Aller en bas
Theodor
avatar
Rapporteur de Robin
Messages : 135
Date d'inscription : 20/04/2009
MessageSujet: Re: La grande évasion.... Acte 1 Mar 14 Jan - 11:18

Arrow Les jardins

L'inquiétude et l’anxiété était toujours dans la tête de Theo, qui se demandait encore qui pouvait bien être l'homme qui était venu rendre visite au père Seymour, ce détestable individus qui prenait le petit peuple de haut. Le jeune garçon avait décidé qu'il mènerait l’enquête pour en savoir un peu plus sur ce nouveau curé, qui avait semblé organiser une messe de pâque, à contre cœur et qui semblait ne pas s’être gêné pour menacer la sœur Françoise. Toutefois, Theodor avait du remettre à un peu plus tard sa mission d’espionnage car, il avait du quitter la sœur Françoise et la nouvelle venu, pour s’occuper de la petit Betty, qui se promenait un peu n'importe où, sans doute très triste d'avoir du s'éloigner de Marianne. Par chance, Theodor avait réussit à retrouver la petite et avait amené cette dernière dans les cuisines, où elle avait pu tenir compagnie aux sœurs, qui s'étaient faite une joie de lui montrer comment cuisiner. Dans ce couvent, les gens étaient tous très attentionnés et semblaient près à aider n'importe qui, sans rien attendre en retour. C'était là, une chose que Theodor appréciait beaucoup mais, il était tout de même préoccupé et même s'il était revenu au couvent, après sa fuite, comprenant qu'avec son problème de cœur, il serait dans le meilleur endroit possible, le jeune garçon avait déjà une profonde envie de repartir. Lady Christabelle l'avait prise sous son aile, dès l'instant où Carl, après l'avoir trouvé dans les bois, l'avait ramené chez Marianne et c'était la-bas qu'il avait fait la rencontre du célèbre Robin des bois, qui était en très mauvais état. Toutefois, la rencontre n'avait pas durée très longtemps, étant donné que Christabelle l'avait amené à la messe, puis confié au couvent mais, il avait tout de même pu échanger quelques paroles avec Robin, qui lui avait dit qu'il était près à faire de lui, un membre de sa bande, même si pour le moment il devait se tenir un peu a l’écart, avec pour mission de tendre l'oreille et de rapporter tout comportements suspects.

Une fois qu'il s'était, reconnaissons-le, un peu débarrasser de Betty, le jeune Theodor était partie en direction des dortoirs. Dans les cuisines, il avait demandé s'il pouvait apporter son aide, après que Betty est insisté pour qu'il reste avec elle. Les sœurs lui avaient alors dit qu'un enfant avait été ramené inconscient au couvent et déposé au dortoir et qu'il serait bien qu'il lui apporte quelques choses à grignoter. Elles avaient dit à Theo que c'était une fille d'à peu près son age et qu’elle apprécierait sans doute de trouver du réconfort et de la nourriture à son réveil, vue le piteuse état de ses vêtements, quand elle avait été apporté au couvent, au point que tous avaient pensé que cette gamine était un garçon. Plutôt content d'esquiver les cuisines, malgré sa bonne volonté, le jeune garçon avait donc pris un panier contenant un peu de lait et des biscuits et était partie en direction des dortoirs. Bien évidement, les dortoirs garçon et fille était séparé mais, à cette heure, il n y avait quasiment jamais personne et le gamin était donc sur qu'il ne dérangerait pas, sinon les sœurs ne l'auraient pas envoyé la-bas. Le gamin marchait alors d'un pas certain, ouvrant l’œil à chaque instant, au cas où il entendrait quelques conversations, qui pourraient intéresser Robin et sa bande et il fini par arriver près des dortoirs, en entendant une porte s'ouvrir, dans un quasi silence, à peine audible. A cet instant, il ralentit le pas et marchait doucement, se demandant si quelqu’un n'avait pas déjà été voir la nouvelle venue. Une fois en face des portes des dortoirs, le jeune garçon marqua un temps d’arrêt et sentit son cœur battre à tout vas.


"Ti.Ti...Tiloup !?"

Même si son amie qu'il avait toujours pensé être un garçon, semblait presque méconnaissable dans cette tenu, Theo était certain de ne pas se tromper et les interrogations viendraient plus tard. Pour le moment, le jeune garçon, heureux d'avoir retrouvé son amie de toujours, fonçait sur elle et l’enlaça, la faisant presque tomber, tant il était heureux de la retrouver, même s'il n'avait jamais pensé que Tiloup l'intrépide était en réalité une fille.

"Ho! Tiloup, je suis content de te revoir, j'ai cru que je te retrouverais jamais, que-ce que tu fou ici?"

Puis Theo s’écarta un peu de son amie et parut un moment gêné.

"Heuu...alors...tu es.... une fille!? Je..heuu..je dois t'appeler comment? Ho! pardon, je t'ai ramené à manger et à boire si tu veux. Tu allais où, là?"

S’arrêtant un moment de parler, pour écouter Tiloup, Theo reprit en chuchotant, fière de lui annoncer une grande nouvelle.

"Hé! Tu sais quoi? Je l'ai enfin trouvé! Robin des bois! Je l'ai rencontré et je fais partie de sa bande maintenant !"

La dernière fois que Tiloup et Theodor s'étaient perdu de vue, en échappant à des gardes qui les avaient coursés jusque dans les bois, les deux jeunes amis étaient à la recherche de Robin des bois, bien décidés à soutenir sa cause et maintenant qu'il l'avait rencontré, Theo ne semblait plus le même.
Revenir en haut Aller en bas
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Re: La grande évasion.... Acte 1 Mar 14 Jan - 19:00

"Ti.Ti...Tiloup !?"

    Oups ! Griller !!
    Se pouvait-il que sa tentative d’évasion soit déjà avortée avant même d’être dehors ? Fallait croire….
    Au son de ces quelques mots, la gamine s’arrêta brusquement et releva la tête pour faire face a celui qui l’avait repérer, prête à se battre, se débattre, se tortiller comme une anguille, même en chemise de nuit, pour lui échapper !


    -Euh….

    Pas vraiment éloquent pour quelqu’un qui était prêt à se battre, mais en réceptionnant dans ses bras une tornade pas plus haute qu’elle, il y avait de quoi être surpris. Elle s’était déjà imaginé un adulte, grand, gras, costaud, avec de grosse main pour l’empêcher de s’en aller. Mais au lieu de cela, c’était un enfant… un enfant… Un…

    -Théo ?!

    Elle ne se souvenait plus du tout de ce qu’il s’était passé ses derniers jours, mais lui ! Lui elle s’en souvenait ! Leur course poursuite dans la ville, puis dans les bois, la caverne et…. Plus rien.


"Ho! Tiloup, je suis content de te revoir, j'ai cru que je te retrouverais jamais, que-ce que tu fou ici? "

    Ce qu’elle faisait ici… ça elle aurait aimé le savoir. Aimé savoir aussi, où elle était vraiment. Ca ne ressemblait en rien a une auberge, ni une prison, et c’était trop grand pour être une simple maison mais alors… ou était-elle ? Et que s’était-il passé ??? Mais p’tet que Theo le savait lui ?

    La surprise des retrouvailles passées, la môme allait harceler de question son copain quand ce dernier enchaina sans lui laisser le temps d’en placer une.


"Heuu...alors...tu es.... une fille!? Je..heuu..je dois t'appeler comment? Ho! pardon, je t'ai ramené à manger et à boire si tu veux. Tu allais où, là? "

    Ça… c’était LE mot a ne pas dire ! Une fille ?! Elle ?! Pi quoi encore !! Y’avait pas de place pour les orphelins dans ce monde, et encore moins pour une fille ! Si elle s’en était sorti jusque là, c’était grâce à son « déguisement », et ça ne changerait pas.
    Elle était prête, la gamine, a bondir sur Theo, lui décocher s’il le fallait un coup de poing dans la figure, un coup de pied dans les tibias, et lui montrer ainsi si elle était une fille. Mais la raison de l’estomac étant toujours la meilleure, Alex se jeta sur l’encas qu’elle dévora a pleine dent.


    -Ah merchi ! Qu’ech que ch’avais faim ! bargouina-t-elle entre eux bouchée

    Et puis… les derniers mots de Theo, chuchoter au creux de son oreille. Robin… Le fameux Robin… Mais elle l’avait vu elle aussi… Enfin…P’tet !
    Sa bouchée eut du mal à descendre, se rendant compte qu’elle ne parvenait vraiment pas à se souvenir de ce qu’il s’était passé… Ses derniers souvenirs s’arrêtait à cette immense foret, une longue marche au milieu d’homme, et puis plus rien.
    Pourquoi ? Comment ? Avec qui ? C’était le néant… Comme si on avait effacé une partie de sa vie.


    -Theo ! Theo ! Moi aussi j’suis content d’te voir, mais faut qu’tu m’aide ?! J’suis où là ? Et pourquoi j’suis ici ? Qui c’est qui m’a emmener ? Et toi ? Tu fais quoi là ?
    Et c’est vrai tu l’a vu ? Il est sauvé alors ? Faut qu’j’aille l’rejoindre ! Comment on fait pour sortir d’là !


    Les questions s’enchainaient les unes après les autres à un débit incroyable. Si Alex avait perdu en partie la mémoire, elle n’avait pas perdu sa langue !

    -Pi non j’suis pas une fille ! Et j’t’interdis dire qu’j’suis une fille ! J’suis Tiloup !

    La môme avait redressé la tête fièrement, défiant son copain du regard. Même en chemise de nuit il lui restait encore assez de fierté et gare a celui qui la contredirait, la bagarre était assuré.

    -Pi m’faut des habits aussi ! Et pas des trucs de filles…. Faut qu’tu m’aide Theo ! Faut qu’j’retourne dans les bois !!

Revenir en haut Aller en bas
Theodor
avatar
Rapporteur de Robin
Messages : 135
Date d'inscription : 20/04/2009
MessageSujet: Re: La grande évasion.... Acte 1 Jeu 16 Jan - 20:13

Theodor n'avait pas pu cacher sa surprise d’apprendre que Tiloup était une fille mais, cette dernière n'avait pas semblé emballé par l'idée que son camarade apprenne cette nouvelle. Il connaissait le caractère de son amie et savait qu'elle ne se laissait pas faire et après tout qu’elle soit un garçon ou une fille, ne changeait pas grand chose...pas vraiment...enfin..un peu quand même. Tendit que Tiloup mangeait goulument ce que lui avait apporté son camarade, ce dernier repensait à quelques moments passé en compagnie de son amie. Soudain, il rougit un peu en se rappelant la fois où il s'était déshabillé et baigné devant Tiloup, qui n'avait pas semblé attiré par la baignade et maintenant, il comprenait mieux pourquoi. Soudain! Tiloup parut un peu agité et posait de multiples questions sur l'endroit où elle se trouvait et affirmait être un garçon, Theodor ne répondit pas et demeura pensif, se demandant si ce mensonge n’avait pas été un manque de confiance de la par de son amie. Toutefois, le jeune garçon ne s'offusqua pas et décidait que ce n'était peu être pas le moment d’embêter son amie avec ça, alors qu'il semblait un peu perdu, se demandant ou il se trouvait. Theo comprenait très bien cette sensation de se trouver dans un endroit inconnu et dans un lieu où l'on a pas forcément envie de rester. Lui même, même s'il connaissait un peu ce couvent, pour s'y être déjà échappé avec Tiloup, aurait préféré se trouver dehors et aider Robin et sa bande. Le jeune garçon continuait de laisser parler son amie avant de lui répondre, la gamine avait une énorme envie de retourner dans les bois, de bouger et d'aider le hors la loi et même si Theo avait promit de rester sagement au couvent, il se disait que peu être il pourrait partir avec son amie de toujours et vivre de nombreuses aventures et surtout, porter secours à Robin. D'après ce qu'avait compris Theo, le hors la loi avait prévu de sauver un prisonnier et même s'il avait promit à sa belle de rester sage, il avait fait un petit clin d’œil complice au gamin, qui avait comprit que Robin n’obérait pas.

"On est à l’abri ici Tiloup, pourquoi tu veux partir? Et comment t'as atterrit là? On est au couvent et on risque rien ici et Robin ma demandé d'ouvrir l’œil. La dernière fois que je l'ai vue, il a parlé d'un prisonnier et je crois qu'il est partit le sauver. je sais pas ce qu'on peut faire d'utile, à moins que..."

Theodor eu alors une petite idée en tête, si effectivement il voulait suivre Tiloup et s'impliquer davantage dans le groupe des hors la loi, il ne fallait pas pour au temps faire n’importe quoi et le gamin pensait alors à une alliée qui saurait quoi faire. Christabelle! Cette jeune femme avait prise Theo sous son aille et il savait qu'elle était une alliée importante des hors la loi et qu'elle résidait au châteaux. Soudain! Le regard du gamin s'illumina et il retrouva une certaine malice, qu'il avait perdu depuis quelques temps, c'était comme s'il s 'était assagit depuis que son cœur lui faisait défaut mais, la présence de son amie, lui rappelait ce qu'ils faisaient autre fois dans les rues et leurs nombreuses aventures.


"T'as raison! Tu vas avoir besoin de vêtements mais, on vas pas dans les bois, je connais quelqu’un qui est du coté de Robin, elle pourra nous aider et elle saura quoi faire. Viens! n vas dans le dortoir des garçons, je vais te passer de quoi t'habiller pour aller au château. Puisque t'es un garçon, ça te dérangeras pas de venir dans mon dortoir, non?" Parce que la tu sortais du dortoir des filles...."


Puis, Theodor éclata de rire et marcha en direction du dortoir des garçons, certain que son amie intrépide, le suivrait et ne résisterait pas à l'idée de s'introduire dans le château. Une fois dans le dortoir des garçons, Theo poussa la porte et commença à sortir des vêtements de l’armoire et les déposa sur le lit.

"Voila! C'est sûr qu'il te vont!"
Revenir en haut Aller en bas
Soeur Françoise
avatar
Eleveuse d'Orphelins
Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2008
Age : 29
Localisation : Nottingham

Feuille de personnage
Age: 43 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: La grande évasion.... Acte 1 Ven 17 Jan - 19:19

Soeur Françoise était tourmentée à la pensée que le Père Seymour s'installe à Nottingham. Si cette installation s'avérait permanente, elle se doutait que leur paisible vie deviendrait rapidement un cauchemar. La soeur déambulait dans le cloître en réfléchissant au meilleur moyen de tenir jusqu'à ce que le Père Seymour soit parti. Cet homme était un psychopathe dangereux, capable de paraître le plus doux des hommes de Dieu et une minute plus tard de faire battre un enfant. Personne ne viendrait à leur aide. Peut-être pourrait-elle compter sur Marianne ? Mais cela ne serait que temporaire ! Marianne ne pourrait pas s'opposer aux volontés du Prince Jean. Et faire appel aux hors-la-loi était exclu ! Cela signerait leur arrêt de mort !

Pendant que ces sombres pensées agitaient son esprit. Soeur Françoise se dirigea machinalement vers les dortoirs des enfants. A cette heure, ils devaient être dans le jardin, profitant de quelques instants de liberté. Dieu seul savait combien de temps ils pourraient en bénéficier ... Elle fut sortit de ses pensées par des bruits de pas. Elle se hâta vers le couloir des dortoirs et vit entrer dans celui des garçons, deux jeunes enfants. L'un d'eux étaient sans nul doute Theodor. La soeur en était certaine ! Mais l'autre ! Si Theodor avait fait rentrer un enfant des rues dans le couvent, le Père Seymour ne se gênerait pas pour le mettre dehors après lui avoir fait passer l'envie de revenir. Elle hâta le pas et ouvrit sans faire de bruit la porte du dortoir. Elle s'approcha des deux enfants et vit que l'autre était une petite fille. Voilà qui n'augurait rien de bon si Seymour les trouvait.


"- Que faites-vous là tous les deux ?"


Devant leur manque de réaction, elle reprit sur un ton calme.

"- Il n'est pas prudent en ce moment de se faire remarquer d'une quelconque manière. Vous ne devriez pas trainer dans les parages. Si quelqu'un vous voit et pense que vous préparez un mauvais coup vous aurez de sérieux ennuis dont je ne pourrais vous sauver ..."


Le "quelqu'un" en question, c'était Seymour ! Et la soeur aurait été désolée de voir ces deux enfants en danger ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fairyclochettewd@skyrock.com
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Re: La grande évasion.... Acte 1 Ven 24 Jan - 19:24

    A l’abri… à l’ abri… Elle n’en était pas si sûr la gamine, pas si sûr du tout !! Elle avait constamment, depuis le début de son escapade, le sentiment d’être observé, épié, espionné, ce drôle de sentiment de calme avant la tempête. Et ça…. Ça…. Elle n’aimait pas !

    -T’as l’air drôlement sûr de toi ! T’es sur qu’on est à l’ abri ? J’aime pas les couvent t’sais… Et encore moins si Robin t’a d’mandé d’ouvrir l’œil…

    Ça sentait mauvais c’t’affaire… Dans quoi c’était-elle encore fourrée ? Si encore elle arrivait à se souvenir de ce qu’il s’était passé, elle parviendrait peut être à se sentir en sécurité…

    -Pi comment tu veux que j’sache comment j’ai atterri ici ! J’sais même pas quel jour on est ! J’ai tout oublié Theo tu t’rend compte ! Complet’ment tout oublié ! J’suis sûre qu’ils m’ont donné des saletés à boire dans ton couvent et qu’ça m’a lavé la tête !

    Depuis le temps qu’elle pensait que les potions infectes et les bains étaient mauvais pour la santé, elle avait raison, et en avait même la preuve ! Une potion, un bain, et pfiouuuu plus de mémoire ! Mais il ne semblait pas la croire le théo…. Faudrait p’tet qu’elle lui exlique un jour comment ça marche.
    Mais….
    Pas tout de suite…
    Le regard de Theo l’intrigua…
    A quoi pensait-il donc ?


    -C’est les autres qui se sont trompé et qui ont cru qu’j’étais une fille…. Marmona-t-elle alors en suivant son jeune ami jusqu'à son dortoir. Ça aussi il faudrait un jour qu’elle lui explique le pourquoi du comment… Expliquer…. Et se replonger des années en arrières, dans le chaos, la peur et la douleur…
    Hum…. Elle laisserait tomber les explication finalement, c’était bien mieux comme ça !


    -Tourne toi ! C’pas parce qu’j’suis un garçon qui faut qu’tu m’regarde !

    Ah bah, ouais, faut pas abuser quand même ! Elle était p’tet un mec, mais elle était pas bête non plus ! A poil, d’accord mais pas devant les p’tit gars !
    Et une paire de braies et une chemise sur le dos plus tard, Tiloup se retourna fièrement


    -Et voilà ! C’est nettement mieux comme ça !

    Et comme pour appuyer ses paroles, la gamine se mis a effectuer quelque cabriole, sautant de lit en lit, pour finir par atterrir juste devant Theo et…. Une religieuse !
    Mince !
    Pris la mains dans l’sac !


    -Oups ! La bouche en cœur, les yeux grand ouvert, Tiloup devisageait la religieuse sans trop comprendre ce qui lui arrivait ni par où elle était arrivée.
    Son premier réflexe aurait été de se sauver en courant par n’importe quel sortie y compris la fenêtre, mais là….


    -Ah bah justement ma sœur, on s’en allait !

    Tiloup le retour ! A croire que les habits de garçon lui donnait plus d’assurance qu’une simple chemise de nuit. Quoiqu’il en soit, la môme regarda la religieuse sans sourcilier, sûr d’elle, et prête à mentir avec aplomb s’il le fallait.

    -Theo m’a prêtée des habits parce que les miens, ils ont été mangé par le chien du voisin !

    Moui bon… pas très crédible surement mais tant pis… c’était dit.

    -Mais là, on va aller à la cuisine manger un morceau pi après…. Euh… ben faudra qu’j’rentre chez moi parcequ’mes parents y vont s’inquiéter à force !

    La bonne excuse !!!

Revenir en haut Aller en bas
Soeur Françoise
avatar
Eleveuse d'Orphelins
Messages : 43
Date d'inscription : 25/07/2008
Age : 29
Localisation : Nottingham

Feuille de personnage
Age: 43 ans
Niveau RP:
4/5  (4/5)
Inventaire:
MessageSujet: Re: La grande évasion.... Acte 1 Dim 9 Mar - 11:39

Sœur Françoise ne put s'empêcher de sourire en entendant les excuses des deux enfants. Le chien était un classique indémodable chez les enfants. Elle avait pu l'entendre des milliers de fois même s'il n'y avait aucun chien dans toutes les maisons voisines. Elle avait toujours une tendresse extrême pour ce genre d'excuses qu'elle n'hésitait pas à réprimander par une punition à s'occuper des animaux pour les avoir si injustement accusés. Le petit Allan A Dale avait été le pire. La sœur le soupçonnait d'ailleurs d'accuser injustement le "chien du voisin" pour avoir le droit de s'occuper du peu d'animaux que le couvent abritait pour sa subsistance et surtout soustraire aux mains de la cuisinière quelques volailles condamnées à la casserole ...

Mais aujourd'hui, il lui semblait que la réprimande n'était pas la meilleure solution. Ces deux enfants pourraient bien voir leur vie sauvée... Elle s'approcha un peu plus et fouilla la poche de sa robe de bure. Il lui restait quelques pièces. Elle ne pourraient pas protéger tous les enfants mais elle pouvait faire sortir ces deux là. Dieu savait qu'ils auraient bien plus de chances dans la rue qu'avec un monstre comme ce Seymour dans les parages ...


"- Vos parents risquent en effet de s'inquiéter. Il ne faut pas traîner par ici."

Elle retourna à la porte vérifier que personne n'était dans le couloir puis revint auprès des deux enfants. Elle leur donna les quelques pièces qui lui restaient.

"- La porte du fond du jardin est tellement vieille et en mauvais état qu'il y a un trou à la base... Vous n'aurez aucun mal à vous y glisser. C'est peu de choses mais cela vous aidera à tenir quelques temps. Si vous manquez de quoique ce soit allez voir Lady Marianne ou Lady Christabelle. Elles vous aideront. Je ne peux malheureusement faire plus. Attendez que le repas de midi commence pour sortir. Tout le monde sera au réfectoire et je mettrais un petit baluchon avec des provisions à côté de la porte du jardin pour vous. Que Dieu vous protège mes enfants. Il sait que moi je ne suis plus en mesure de le faire ..."


Sœur Françoise en avait le cœur déchiré. Elle qui avait toujours pensé que son devoir était de sortir les enfants de la rue pour les sauver faisait à présent exactement le contraire pour les soustraire au mal qui venait de s'emparer de son couvent. Elle posa sa main sur la tête de chacun des enfants dans un geste de bénédiction et fit demi-tour vers la porte se dirigeant vers la cuisine pour tenir sa promesse envers les deux gamins.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fairyclochettewd@skyrock.com
Tiloup
avatar
Rebelle en Herbe
Messages : 130
Date d'inscription : 19/04/2009
MessageSujet: Re: La grande évasion.... Acte 1 Sam 5 Avr - 18:48

    « Pourvu qu’ça marche ! Pourvu qu’ça marche ! » Ne cessait de se répéter la gamine le regard toujours fixer sur la religieuse espérant du fond de son petit cœur d’enfant pas très discipliné qu’elle avale sans rechigné le gros mensonge qu’elle venait de déballé. Et si le mensonge ne marchait pas, qu’au moins sont regard de chien battu ferait effet.

    Elle ne savait ni comment elle était arrivée ici, ni pourquoi, mais ce qui était sûre c’est qu’elle n’avait aucune intention d’y rester ! Et si la religieuse ne voulait pas la laisser partir maintenant, elle trouverait toujours un moyen de s’évader ! On ne met pas un renard sauvage dans une cage, tout aussi doré et confortable soit-elle. Elle avait vécu trop longtemps dans la rue, elle avait vécu trop longtemps sans chaine, et sans personne pour lui dicter sa conduite pour être maintenant apprivoiser.

    Sœur Françoise fouilla un instant dans robe, Tiloup s’attenait à tout, tout, sauf peut être ce qui allait suivre. Au lieu d’une réprimande, la sœur lui donna quelque pièce et lui indiqua une façon de sortir discrètement du couvent. Une aide venue du ciel, une aide inespéré, une aide…comme si elle avait compris le secret de l’enfant et son désir de rejoindre une cause, hors la loi certes, mais une bonne cause tout de même.

    Tiloup ne put s’empêcher d’afficher un large sourire sur son visage enfantin et d’hocher vivement la tête. Ce serait peut être la seule fois de sa vie qu’elle obérait a un adulte, elle qui passait son temps a les voler ou les défiait.


    -Merci ma sœur ! Répondis alors la gamine au moment ou la religieuse faisait demi-tour, puis se tournant vers son complice, elle enchaina à voix basse.

    -Allez, Théo, on file à la cuisine et on s’tire ! On a une mission à remplir.

    Les mots étaient sortis tout seul sans vraiment savoir de quelle mission il s’agissait. Tout ce qui importait à la gamine c’était de sortir, et de trouver le moyen de rejoindre la forêt et la bande à Robin !

    -Allez viens !

    Et d’attraper le bras de son complice du jour pour l’entrainer dans les couloirs de ce couvent en direction de la cuisine.


 Arrow Le château - Les jardins
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La grande évasion.... Acte 1

Revenir en haut Aller en bas

La grande évasion.... Acte 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La grande évasion [Pv Darren - Natasha]
» [UploadHero] La Grande évasion [DVDRiP]
» La grande évasion de David Douillet
» LA GRANDE EPIDEMIE - Dernier acte
» La Grande Evasion - Partie 2 : Deeper Underground

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Robin Hood : Les Mystères de Sherwood :: Zone RP Principale :: Nottingham :: La Ville :: Couvent et Orphelinat :: Dortoir des enfants-